Cisjordanie: Palestinienne abattue pour avoir brandi un couteau

Publié

CisjordaniePalestinienne abattue pour avoir brandi un couteau

Des Israéliens ont une nouvelle fois été la cible d'attaques au couteau, dimanche, dans les territoires occupés.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Deux agressions à l'arme blanche ont visé des Israéliens dimanche, en Cisjordanie occupée. A Hébron, une Palestinienne s'est approchée de policiers israéliens en brandissant un couteau. Elle a été tuée par balles, a rapporté l'armée israélienne.

«Une Palestinienne agissant de manière suspecte s'est approchée des gardes-frontières. Ils lui ont demandé de décliner son identité, quand elle a tout à coup sorti un couteau et s'est approchée d'eux en hurlant. Les forces ont ouvert le feu et l'ont neutralisée», a indiqué la police israélienne. Elle a succombé plus tard à ses blessures, a indiqué la police.

Autre incident

Dans un autre incident, un Palestinien a blessé sérieusement un Israélien au couteau dimanche matin au nord-est d'Hébron avant de s'enfuir, a indiqué l'armée israélienne. L'agression s'est produite non loin de la colonie de Mezad, ont dit les secours israéliens.

Il s'agit des dernières en date d'une série d'attaques à l'arme blanche commises par des Palestiniens isolés contre des soldats, des policiers et des civils israéliens.

Blessé par balles par un colon

Par railleurs, un Palestinien de 20 ans a été grièvement blessé à l'arme à feu par un colon dimanche alors qu'il participait à la récolte des olives près du village de Saïr, aussi au nord-est d'Hébron, selon la police palestinienne.

Le jeune homme a été atteint à cinq reprises et se trouvait dans un état stable dimanche en début d'après-midi, a dit le ministère palestinien de la Santé. On ignore les circonstances exactes de l'incident. L'auteur des coups de feu a pris la fuite, selon la police palestinienne.

L'escalade des violences à laquelle sont en proie Jérusalem, la Cisjordanie occupée et Israël depuis le 1er octobre a déjà fait 54 morts palestiniens et arabes israéliens, et huit morts israéliens. La moitié des Palestiniens tués sont des auteurs d'attentat.

Installation de caméras

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que la mise en place de caméras de surveillance sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem était «dans l'intérêt» de son pays. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait indiqué samedi à Amman que M. Netanyahu avait accepté l'idée jordanienne de mettre en place une vidéosurveillance 24H/24 sur l'esplanade pour enrayer la montée des violences, dont ce site sacré pour les musulmans et les juifs, est l'épicentre.

(ats/afp)

Ton opinion