Publié

ViolPamela Anderson doit donner le nom des violeurs

L'actrice doit donner à la police les identités de ses agresseurs. C'est l'avis d'un ex-chéri qui craint d'être pointé du doigt, même s'il n'était pas au courant des viols.

par
Catherine Hürschler

Il y a un mois au Festival de Cannes, l'actrice canadienne évoquait pour la première fois un drame personnel: des viols à répétition subis durant son adolescence. Devant l'horreur de son témoignage, un de ses anciens amoureux a pris la parole pour l'encourager à donner les noms de ses agresseurs. «Il y va de sa responsabilité morale de dire toute la vérité à la police», confie Tyrone Anderson, 48 ans, marié et père de deux enfants.

S'il s'inquiète autant, c'est surtout parce qu'il était son petit ami au collège. «J'ai peur que les gens autour de moi pensent que je suis impliqué dans cette affaire. Ce qui est complètement faux. Par contre, j'admets ne pas toujours avoir été parfait avec elle. Son père est parfois venu me faire la leçon à la maison, mais contrairement à ce que Pamela a dit, je ne l'ai jamais frappée. Oui, nous avions des disputes, mais ce n'était pas aussi violent que ce qu'elle a raconté il y a quelques années dans les médias», a-t-il déclaré hier en exclusivité dans la presse anglaise.

Tyrone Anderson a conservé toutes les lettres d'amour que la star lui a écrites au moment de leur romance, ainsi que des photos où elle a posé topless rien que pour lui.

Ton opinion