Allaman (VD): «Papa m’a sauvée: il m’a jetée très loin et a disparu»
Publié

Allaman (VD)«Papa m’a sauvée: il m’a jetée très loin et a disparu»

Un père de famille a perdu la vie samedi dans les eaux du Léman. Il faisait du kayak avec deux de ses trois filles quand le drame est survenu. «C’est comme s’il avait été aspiré!»

par
Abdoulaye Penda Ndiaye
Le drame s'est déroulé à Allaman (VD), non loin de l’embouchure de l’Aubonne.

Le drame s'est déroulé à Allaman (VD), non loin de l’embouchure de l’Aubonne.

Google Maps

L’anniversaire a tourné au drame. Samedi, une famille de Perroy (VD) avait convié des amis au bord du lac pour l’anniversaire de E., 4 ans. Alors que les festivités n’avaient pas encore commencé, S., le papa de 49 ans, a voulu faire un tour en kayak avec deux de ses trois filles. «E. est restée avec sa maman et des invités dans la clairière toute proche où devait avoir lieu l’anniversaire. Quand la police et l’hélicoptère de la Rega sont arrivés, personne parmi eux ne se doutait encore de la tragédie qui venait de se passer», raconte une amie de la famille.

Pour une raison que l’enquête de la police devra déterminer, la petite embarcation a chaviré près de l’embouchure de l’Aubonne, qui a actuellement un très fort débit. La fille de 10 ans a nagé vers la berge tandis que sa sœur de 7 ans était en difficulté. «Papa m’a sauvée. Il m’a saisie et m’a jetée très loin puis il a disparu», aurait indiqué la fillette. Les deux filles ont été rapidement secourues par des pêcheurs. Leur père n’a pas eu cette chance. «C’est comme s’il avait été aspiré. Il y a un courant là où son canot a coulé. L’eau de l’Aubonne ne doit pas dépasser les 3 degrés et celle du lac est à 8-9 degrés», selon un témoin.

La famille habite la région depuis des années. «S. était un historien passionné de théâtre, un bon père de famille, un homme authentique, un sportif méticuleux. On a été des centaines de fois sur le lac, pas une fois je ne l’ai vu avec ses enfants sans gilet», témoigne une proche.

Votre opinion