Parcage plus cher à Bienne qu’à Genève!

Publié

ComparatifParcage plus cher à Bienne qu’à Genève!

Derrière Lausanne et Renens, la cité bilingue est la troisième ville romande la plus coûteuse pour le stationnement des voitures au centre-ville.

par
Vincent Donzé
La première heure de stationnement coûte 2 fr. 20 au centre-ville de Bienne.

La première heure de stationnement coûte 2 fr. 20 au centre-ville de Bienne.

lematin.ch/Vincent Donzé

Stationner au centre-ville, c’est plus cher à Bienne qu’à Genève, du moins la première heure. Derrière Lausanne et Renens, la cité bilingue se place en troisième position des villes romandes les plus coûteuses pour le stationnement des voitures au centre-ville.

Le comparatif figure dans le dernier rapport de la Surveillance des prix de la Confédération. À Bienne, la première heure de stationnement coûte 2 fr. 20 au centre-ville, contre 3 fr. à Lausanne et Renens. «Les tarifs de stationnement sur la voie publique pratiqués dans les grandes villes de Suisse, et les recettes qui en découlent, accusent de fortes disparités», écrit la Surveillance des prix.

Comme pour tout

Responsable du Département de la sécurité publique de la Ville de Bienne, André Glauser a cherché une explication au micro de la radio «Canal 3». «Les tarifs d’une ville sont fixés un jour, puis, deviennent généralement de plus en plus chers, un peu comme pour tout», a-t-il dit, en évoquant une évolution «assez naturelle».

«Nous n’avons pas vraiment reçu de plaintes quant à ces prix durant les dernières années», a précisé André Glauser. Le problème réside surtout dans les disparités qui trahissent un manque de concertation, sans logique apparente. La fixation des prix ne résulte pas d’un consensus.

Vue d’ensemble

«Lorsque le Conseil municipal a fixé les derniers tarifs en 2016, on avait une vue d’ensemble des différents prix. Mais en principe, aucune discussion officielle n’a lieu au préalable», a expliqué André Glauser, propos relayés par «Le Journal du Jura».

Il existe toutefois une logique géographique: «Plus les communes sont éloignées, plus les prix de stationnement divergent. Mais moins il y a de distance entre les localités, plus ils se rejoignent», a observé André Glauser, en évoquant «une question de concurrence». Bienne ou Berne, question tarification, c’est du pareil au même.

7,2 millions

À Bienne, les horodateurs en zone blanche rapportent 7,2 millions, bon an mal. L’an dernier, 50 000 amendes de parcage ont été délivrées dans la ville horlogère. Le Surveillant des prix recommande aux villes «de ne pas trop tirer sur la corde».

Les seuils à ne pas dépasser, selon les recommandations du Surveillant des prix: 1 fr. 50 pour une heure, 3 fr. pour deux heures, 6 fr. pour quatre heures, 15 fr. pour douze heures et 30 fr. pour 24 heures.

Ton opinion

26 commentaires