Publié

TennisParis-Bercy - Novak Djokovic éliminé dès son entrée en lice

PARIS, 31 oct 2012 (AFP) - Le Serbe Novak Djokovic a été éliminé dès son entrée en lice au Masters 1000 de Paris-Bercy en s'inclinant en trois sets 0-6, 7-6, (7/5), 6-4 face à l'Américain Sam Querrey mercredi au deuxième tour.

Assuré de terminer la saison à la place de N.1 mondial, Djokovic n'avait plus perdu aussi tôt dans un tournoi depuis celui de Miami en mars 2010 où il s'était également incliné d'entrée face au Belge Olivier Rochus. Cette saison, Djokovic avait atteint au moins le dernier carré dans tous les tournois qu'il a disputés hormis le Masters 1000 de Madrid en mai où il avait été arrêté en quarts de finale. Sa défaite est un nouveau coup dur pour le tournoi de Bercy déjà privé de Roger Federer et de Rafael Nadal, forfaits. Malade en début de semaine, Djokovic, qui a également fait un aller-retour à Belgrade dimanche pour rendre visite à son père hospitalisé, a pourtant réussi un début de match parfait face à Querrey, N.23 mondial. Arrivé sur le court avec sur la tête un masque de Dark Vador en ce jour d'Halloween, Djokovic a rapidement mené 6-0, 2-0 pour s'orienter vers un succès facile dans l'indifférence polie du POPB. Mais il s'est ensuite écroulé pour quitter par la petite porte un tournoi qu'il avait remporté en 2009 mais où il a été en échec depuis avec des éliminations au troisième tour par le Français Michaël Llodra en 2010 et un forfait avant son quart de finale face à un autre Français, Jo-Wilfried Tsonga, l'année dernière. "J'ai joué un grand tennis au début du match, mais je savais qu'aujourd'hui mon problème allait être de tenir la distance. Après le deuxième set, et même pendant, j'ai eu du mal physiquement. J'ai galéré dans tous les jeux", a expliqué le N.2 mondial. Invaincu depuis sa défaite en finale de l'US Open face à Andy Murray, le Serbe, qui restait sur des victoires à Pékin et Shanghai, peut désormais se consacrer au Masters qui commence dès lundi prochain à Londres. "L'avantage c'est que cette défaite me donne un peu de temps pour me reposer. J'ai connu des moments difficiles ces dernières semaines, des choses inhabituelles pour moi, d'ordre privé dont je ne préfère pas parler. J'ai besoin de quelques jours de repos", a-t-il lâché, évasif. "Je ne regrette pas d'être venu ici. Je suis déçu mais je vais de l'avant et je pense à Londres", a conclu le Serbe dont la défaite ouvre la voie aux outsiders dans le bas du tableau où Querrey rencontrera jeudi le vainqueur de la partie entre le Français Jérémy Chardy et le Canadien Milos Raonic. jk/bvo

(AFP)

Votre opinion