09.10.2013 à 14:34

CyclismeParis-Bourges - Degenkolb contre les Français (PRESENTATION)

Les sprinteurs français, Arnaud Démare et Bryan Coquard en tête, se confrontent à l'Allemand John Degenkolb dans la 63e édition de la semi-classique Paris-Bourges (190,3 km) qui fête jeudi son centième anniversaire.

Devancé sur la ligne par Nacer Bouhanni l'an passé pour la 2e place, derrière un autre Français, Florian Vachon, Degenkolb affiche son ambition à la fin d'une saison qui l'a vu l'emporter moins souvent qu'à l'habitude (quatre fois). Mais, la semaine passée, l'Allemand a gagné deux fois au Circuit franco-belge et a annoncé la couleur: "Ma condition est encore très bonne. Il me reste deux chances cette saison avec Paris-Bourges et Paris-Tours (dimanche)". Son directeur sportif de l'équipe Argos, Christian Guiberteau, estime, certes, que "la course est difficile à contrôler". Mais sa formation devrait recevoir l'appui des autres équipes de sprinteurs, principalement la FDJ.fr de Démare, lequel a manqué de réussite la semaine passée au "franco-belge". Coquard, autre étoile montante du sprint, a été devancé in-extremis dimanche par Samuel Dumoulin (lui aussi à surveiller à Bourges) au classement final de la Coupe de France, à la fin du Tour de Vendée. Ce petit faux-pas s'explique-t-il par la fatigue de fin de saison pour le prometteur néo-pro de l'équipe Europcar, capable de briller sur la quasi-totalité des classiques? Sa formation aligne en tout cas son charismatique chef de file, Thomas Voeckler, encore très en vue dimanche au Tour de Lombardie. En 2006, l'ex-maillot jaune du Tour de France avait trouvé l'ouverture en fin de parcours pour gagner à Bourges. Le circuit final, en ville, laisse une chance aux attaquants, tel Vachon échappé avant la flamme rouge l'an passé. Bien plus que l'enchaînement des petites côtes du Sancerrois (Jars, Graveron, Chapelotte), car la dernière est à 40 kilomètres de l'arrivée. Un peloton de 20 équipes -sept de première division- sera au départ. Pour les coureurs encore à la recherche d'un contrat pour l'année prochaine, notamment la plupart des membres de la formation Sojasun appelée à disparaître fin 2013, l'occasion est belle de se distinguer. Il ne leur restera plus ensuite que Paris-Tours, dernière course en ligne importante de la saison. Les 20 équipes engagées: Argos (Barguil, Clarke, Degenkolb), AG2R La Mondiale (Appollonio, Dumoulin, Minard, Mondory), Euskaltel (Saez), FDJ.fr (Démare, Ladagnous, Offredo), Katusha (Belkov, Brutt, Isaychev, Kuchynski), Saxo (Kroon, Morkov), Vacansoleil (R. Feillu, Hoogerland, Leukemans, Marcato, Westra), Bretagne-Séché (Vachon, Gérard), Cofidis (Bagot, Hardy, Molard), Europcar (Coquard, Reza, Voeckler), Sojasun (Engoulvent, Hivert, Simon), La Pomme Marseille (Jules, Martinez), BigMat Auber (Bacquet), Roubaix, IAM (Haussler, Hinault, Bandiera), CCC (Rebellin), Crelan, Differdange, Tosport, Wallonie-Bruxelles Le parcours: 190,3 km. Départ de Gien à 10h30 GMT, arrivée à Bourges vers 1h10. Les derniers vainqueurs: 2012: Vachon (FRA), 2011: Hayman (AUS), 2010: Ravard (FRA), 2009: Greipel (GER), 2008: Eisel (AUT) Le classement 2012: 1. Florian Vachon (FRA) 2. Bouhanni (FRA) à 3 sec 3. Degenkolb (GER) à 3 sec 4. Hivert (FRA) à 3 sec 5. Voss (GER) à 3 sec 6. Dumoulin (FRA) à 3 sec ... jm/dla/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!