07.07.2015 à 14:42

MŒURSParis, c'est fini pour Milo Moiré!

Après avoir passé une nuit en cellule à cause de ses «selfies nus», l'artiste suisse s'en tire avec un avertissement. Mais elle tourne le dos à la ville de l'amour.

par
Vincent Donzé

Pas de condamnation, mais un avertissement: l'artiste suisse Milo Moiré a promis à la juge qui devait statuer sur son cas de ne plus se montrer nue dans les rues de Paris. «Elle tiendra parole», assure son manager et ami Peter Palm.

De retour à Düsseldorf, où il réside, le couple mettra le cap sur Berlin ou Londres pour poursuivre la série de «selfies nus» que Milo Moiré prend avec des passants, comme elle l'avait fait récemment à Bâle, dans le cadre Art Basel. Emmenée au poste dimanche à 17 h, l'artiste aux seins refaits a été relâchée lundi à 16 h. Elle risquait une forte amende pour avoir réalisé des «selfies nus» sur la voie publique: en droit pénal français, en vertu de l'article 222-32: «L'exposition des organes génitaux dans un lieu public est passible d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende. «Si Milo a échappé à une condamnation, c'est parce que la juge a reconnu le caractère artistique de son intervention», estime Peter Palm.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!