Publié

Cyclisme,PREVParis-Nice - 2e étape: déclarations

Saint-Amand-Montrond (France), 10 mars 2015 (AFP) - Andre Greipel (GER/Lotto), vainqueur de l'étape: "On gagne ou on perd ensemble.

Hier (lundi), malheureusement, on a perdu. Aujourd'hui, mon train a été impressionnant. Je suis très fier de mes équipiers. Quand les choses se passent comme ça... Paris-Nice est une grande course et il y a beaucoup de très bons sprinteurs. Je n'étais pas venu depuis plusieurs années, je suis ravi. Cette victoire, je veux la dédier à ma maman. J'ai été malade pendant plusieurs jours mais la condition peut vite revenir car j'étais bien déjà au Tour d'Algarve (en février). Milan-Sanremo ? C'est une course très longue, 300 kilomètres, dont les 150 derniers à fond. Aujourd'hui, c'était une étape de 170 kilomètres, sans vent. On ne va pas comparer. L'an dernier, j'étais dans le final mais j'ai eu des crampes, je n'étais pas en mesure de sprinter. Dans l'équipe, nous aurons plusieurs cartes et j'espère être l'une d'entre elles." Michal Kwiatkowski (POL/Etixx), leader: "Je me sentais bien, comme hier (lundi). J'ai apprécié la journée, j'avais le maillot jaune. Ce qui m'a surpris, c'est de ne pas être attaqué. Tony Martin a tenté quelque chose (aux 9 km), j'ai été surpris mais il a l'habitude de réussir ce genre de coups. Boonen ? c'est dur pour lui et pour l'équipe car Tom est notre capitaine. Et là, on le perd avant les grandes échéances. J'espère qu'il reviendra encore plus fort." jm/chc

(AFP)

Votre opinion