Publié

CyclismeParis-Nice - 4e étape: déclarations

SAINT-vallier (France), 7 mars 2013 (AFP) - Michael Albasini (SUI/Orica), vainqueur de l'étape: "Je ne savais pas trop quel était mon état de force en commençant Paris-Nice.

Je n'avais pas couru depuis Majorque (début février) et il y a eu beaucoup de neige chez moi. La course s'est bien passée, je n'ai perdu du temps que dans le final de l'étape de mercredi. Aujourd'hui, j'ai souffert dans les bosses mais j'ai pu garder le contact." Andrew Talansky (USA/Garmin), leader: "On a une bonne équipe ici, mais ce n'est pas une équipe de grimpeurs. Je m'étais préparé à être seul dans les 30-40 derniers kilomètres. L'essentiel était de rester calme. Mes adversaires ? je n'ai pas eu trop d'indications. J'étais concentré sur Tejay (Van Garderen) et Richie Porte qui semblent être en forme. La prochaine étape ? cela devrait être finalement assez simple comme type d'efforts. Dans ce Paris-Nice, j'ai deux contre-la-montre à faire: la montée de Lure et le chrono d'Eze. Je ne connais pas la montée de Lure, je sais que Contador a gagné là-haut, c'est un effort qui approche les 40 minutes en altitude. Tejay (Van Garderen) est bon dans ce genre de circonstances mais ça me convient aussi." jm/bvo

(AFP)

Votre opinion