Publié

CyclismeParis-Roubaix - Hayman réalise la 2e moyenne de l'époque moderne (ENCADRE)

La 114e édition de Paris-Roubaix, bouclée dimanche à 43,566 km/h de moyenne par l'Australien Mathew Hayman, est la deuxième plus rapide de l'époque moderne, depuis que les organisateurs ont durci le parcours en 1968.

Seul, le Suisse Fabian Cancellara est allé plus vite en 2013 en roulant à la moyenne de 44,190 km/h sur un tracé sensiblement identique. Le record est toujours détenu par l'édition 1965 remportée par le Néerlandais Peter Post sur un itinéraire différent (par Doullens), à la moyenne de 45,129 km/h sur la distance de 265 kilomètres. Les comparaisons ont valeur indicative, compte tenu des parcours différents d'une année à l'autre, des conditions météo changeantes (temps sec et vent favorable cette année) et des mouvements de la course. Les Paris-Roubaix les plus rapides de l'époque moderne (depuis 1968): 44,190 km/h: Fabian Cancellara (SUI) en 2013 (254,5 km) 43,566 km/h: Mathew Hayman (AUS) en 2016 (257,5 km) 43,476 km/h: Tom Boonen (BEL) en 2012 (257,5 km) et John Degenkolb (GER) en 2015 (253,5 km) 43,406 km/h: Tom Boonen (BEL) en 2008 (259,5 km) 43,305 km/h: Johan Museeuw (BEL) en 1996 (262 km) 43,105 km/h: Francesco Moser (ITA) en 1980 (264 km) 42,343 km/h: Tom Boonen (BEL) en 2009 (259 km) 42,239 km/h: Fabian Cancellara (SUI) en 2006 (259 km) 42,182 km/h: Stuart O'Grady (AUS) en 2007 (259,5 km) 42,144 km/h: Peter Van Petegem (BEL) en 2003 (261 km) ... jm/chc

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!