Delémont (JU): Parking boudé depuis qu’il est payant

Publié

Delémont (JU)Parking boudé depuis qu’il est payant

Vingt voitures sur un espace de 130 places, c’est devenu la règle entre la vieille ville et l’hôpital, quand bien même la première heure est gratuite.

par
Vincent Donzé
1 / 2
L’accès au parking de l’Étang passe par une barrière.

L’accès au parking de l’Étang passe par une barrière.

lematin.ch/Vincent Donzé
Depuis le 27 juin dernier, le parking est déserté.

Depuis le 27 juin dernier, le parking est déserté.

lematin.ch/Vincent Donzé

Depuis que l’entrée du parking de l’Étang est filtrée par une barrière, à Delémont, «c’est le grand désert», selon le constat du «Quotidien Jurassien», alors que cet espace en plein air était bondé avant l’introduction du péage automatique, le 27 juin dernier. Confirmation mercredi dernier en milieu d’après-midi, en pleine période estivale: 20 voitures pour 130 places.

La tarification retenue est basée sur le principe d’un stationnement payant avec une première heure gratuite et les deux suivantes payantes «selon les tarifs communaux en vigueur». Dès la quatrième heure, le tarif augmente de manière exponentielle, afin de dissuader le stationnement de longue durée.

«J’ai fait tout le tour de la vieille ville et je n’ai pas trouvé une place de parc. C’est la première fois que je viens depuis que c’est payant. Je vais voir quelqu’un au home et je ne sais pas combien payer. Si c’est un franc, ce n’est pas énorme». Marie-Thérèse (86 ans)

«J’ai fait tout le tour de la vieille ville et je n’ai pas trouvé une place de parc. C’est la première fois que je viens depuis que c’est payant. Je vais voir quelqu’un au home et je ne sais pas combien payer. Si c’est un franc, ce n’est pas énorme». Marie-Thérèse (86 ans)

lematin.ch/Vincent Donzé

Dans la capitale jurassienne, la modification du parking a été décidée par le Conseil de ville (Législatif), qui a libéré un crédit de 320 000 francs en 2019. Un lecteur du «Matin» résumait le projet ainsi: «320 000 francs pour faire des lignes et deux barrières». Son analyse: «Ça va pénaliser la vieille ville».

La police locale consacre davantage de temps aux contrôles à l’intérieur de la vieille ville pour traquer ceux qui se parquaient toute la journée dans le parking de l’Étang, en particulier les employés de l’Hôpital du Jura.

«Je viens de Laufon (BL) où j’ai l’habitude de me déplacer à pied. Je n’ai aucun problème à payer pour parquer». Tom

«Je viens de Laufon (BL) où j’ai l’habitude de me déplacer à pied. Je n’ai aucun problème à payer pour parquer». Tom

lematin.ch/Vincent Donzé

«Pourquoi doit-on payer en 12 h et 14 h, alors que dans la rue, c’est gratuit?» s’est interrogé un usager cité par le «QJ». Ceux qui disposaient d’une autorisation sous forme de carte passent au format numérique, un système supposé augmenter l’affluence.

Le principal avantage de la nouvelle configuration, c’est la disparition du problème lié à l’exiguïté des cases.

«Nous venons de Moudon (VD) où il faut aussi payer pour se garer. À Delémont, c’est dur de trouver une place de parc en ville. On veut bien payer, encore faut-il comprendre comment: chaque parking a son système». Jeanine (à dr.) et Rosmarie.

«Nous venons de Moudon (VD) où il faut aussi payer pour se garer. À Delémont, c’est dur de trouver une place de parc en ville. On veut bien payer, encore faut-il comprendre comment: chaque parking a son système». Jeanine (à dr.) et Rosmarie.

lematin.ch/Vincent Donzé

Un groupe de travail formé d’habitants, de commerçants, de fonctionnaires et de policiers a jugé bon de supprimer la zone bleue dans la vieille ville et de chasser les voitures ventouses, jugées trop nombreuses. L’objectif: c’est d’empêcher les utilisateurs de stationner plus de trois heures et de diriger les pendulaires vers le parking gratuit du Gros Pré.

Le parking de l’Étang reste gratuit durant la nuit et le dimanche toute la journée. Les détenteurs d’un abonnement Allpark conservent leur droit d’accès. Les 130 places sont disposées en épi et non plus de manière perpendiculaire.

Ton opinion

38 commentaires