19.05.2014 à 07:35

Votation 18 maiParticipation très élevée pour le Gripen et le salaire minimum

Les citoyens se sont mobilisés pour décider du sort du Gripen, du salaire minimum et des deux autres objets soumis au peuple ce dimanche 18 mai. Le taux de participation a dépassé 56%.

Il faut remonter à 2005 et aux accords de Schengen/Dublin pour retrouver un taux supérieur (56,8%).

Il faut remonter à 2005 et aux accords de Schengen/Dublin pour retrouver un taux supérieur (56,8%).

Keystone

Les votations fédérales ont mobilisé les Suisses dimanche. Avec plus de 56%, la participation a dépassé celle observée le 9 février, lors du scrutin sur l'initiative de l'UDC «contre l'immigration de masse».

Il faut remonter à 2005 et aux accords de Schengen/Dublin pour retrouver un taux supérieur (56,8%). Le record des dernières décennies, détenu par le scrutin sur l'EEE avec 78,7% de votants en 1992, n'est de loin pas battu.

Les électeurs étaient appelés à se prononcer sur plusieurs sujets importants au niveau fédéral, achat de nouveaux avions de combat, en tête. Le salaire minimal, l'initiative contre les pédophiles et l'arrêté sur la médecine de famille mais aussi une multitude de scrutins cantonaux ont contribué à cette participation supérieure à la moyenne.

La palme au canton de Schaffhouse

Comme de coutume, les Schaffhousois détiennent la palme, avec un taux de votants autour de 70%. Le Valais, qui votait aussi sur un salaire minimum cantonal et les soins de longue durée, se situe en bonne place avec une participation de quelque 61%.

Celle-ci dépasse aussi la barre des 60% à Nidwald, Obwald et et Zoug. Elle ne se situe nulle part en dessous de 50%. Glaris, Uri et Appenzell Rhodes-intérieures sont en queue de peloton, avec environ 51%.

Le Valais mis à part, la participation dans les cantons romands s'échelonne entre un peu plus de 53% dans le Jura et quelque 58% dans le canton de Vaud.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!