Bâle: Partiellement innocenté après avoir roulé en état d'ivresse
Publié

BâlePartiellement innocenté après avoir roulé en état d'ivresse

Un automobiliste alcoolisé a amené à l'hôpital un cycliste qui venait de le percuter. La justice bâloise fait preuve de mesure .

par
ofu

La colère de Hans* avait rapidement laissé place à l'inquiétude en s'apercevant que l'ado, qui venait de percuter sa voiture à vélo, se tordait de douleurs au sol. Selon la Basler Zeitung, le mineur avait perdu la maîtrise de sa bicyclette dans un virage parce qu'il roulait trop vite. Le quinquagénaire n'avait alors pas hésité et avait emmené la victime à l'hôpital de Liestal (BL). Les médecins avaient non seulement constaté des blessures de gravité moyenne à grave, mais avaient également appelé les forces de l'ordre comme le veut la procédure.

Après quelques semaines, Hans avait reçu un courrier du Ministère public, l'informant qu'il portait plainte contre lui. Il reprochait d'une part à l'automobiliste d'avoir roulé trop prêt de la ligne blanche du milieu. Selon lui, son rétroviseur dépassait la ligne au moment des faits, touchant le cycliste et provoquant sa chute. Le Ministère public l'accusait d'une autre part d'avoir conduit la victime à l'hôpital alors qu'il avait bu. Un test d'alcoolémie avait en effet révélé un taux de 0,6‰.

Peine pécuniaire avec sursis

L'avocat de la défense a argumenté mardi au Tribunal pénal de Bâle-Campagne que le cycliste a avoué, lors de son interrogatoire, qu'il avait pris le virage beaucoup trop vite. L'accident n'a donc pas été causé par la faute de mon client, a-t-il souligné. En ce qui concerne la conduite en état d'ivresse en direction de l'hôpital, il a précisé que Hans voulait uniquement aider la victime.

La Cour a finalement décidé de ne pas condamner le prévenu pour avoir amené le cycliste à l'hôpital alors qu'il avait bu. Elle a aussi estimé que c'est bien la vitesse indadaptée de l'adolescent qui a causé l'accident. Le quinquagénaire a néanmoins été reconnu coupable pour avoir pris le volant en étant alcoolisé, avant l'accident. Il a écopé d'une peine pécuniaire avec sursis de 30 jours-amende à 90 francs ainsi que d'une amende de 800 francs, non seulement pour les faits décrits plus haut mais également pour une affaire plus récente. Hans a en effet été pincé dernièrement en train de trop coller une auto devant lui sur l'autoroute. Des recherches de la «Basler Zeitung» montrent par ailleurs que ce n'est pas la première fois que le quinquagénaire a pris le volant après avoir bu «quelques bières». Il a en effet déjà été jugé il y a quelques semaines pour avoir roulé avec un taux d'alcoolémie de 0,8‰.

Quant au cycliste, il a été sanctionné par le Ministère public des mineurs. On ignore en revanche la peine dont il a écopé.

*Prénom d'emprunt

Votre opinion