Valais: Pas d'accord entre Giroud Vins et la RTS
Publié

ValaisPas d'accord entre Giroud Vins et la RTS

La conciliation entre l'encaveur valaisan Dominique Giroud et la RTS à qui il réclame plusieurs millions n'a pas abouti.

Dominique Giroud estime ses dommages subis à 43 millions de francs.

Dominique Giroud estime ses dommages subis à 43 millions de francs.

Keystone

L'encaveur va engager dans les prochains jours une procédure civile en dommages et intérêts. Le montant total des dommages subis par l'encaveur suite à la diffusion de plusieurs émissions télévisées est évalué à 43 millions de francs, a confié jeudi à l'ats son porte-parole Marc Comina. La RTS est confiante. «Cette plainte est clairement et totalement vouée à l'échec», a estimé son avocat Jamil Soussi. Les parties étaient convoquées jeudi en séance de conciliation par le juge de paix de Sion.

Le différend oppose Dominique Giroud et sa société Giroud Vins SA à la RTS et au journaliste responsable à l'époque du dossier Giroud. L'affaire de coupage illégal de vins, du Saint-Saphorin et du fendant, est au centre du conflit. En décembre 2014, le ministère public vaudois a classé l'affaire.

Atteinte à sa personnalité

Dans l'écriture que l'encaveur enverra à la justice, il estime que les propos de la RTS ont porté atteinte à sa personnalité. Il a en conséquence perdu des clients et réclame un minimum de 15 millions de francs. Il demande aussi la suppression de toutes les archives de la RTS en relation avec l'accusation de falsification de marchandises.

(ats)

Votre opinion