Actualisé

SurprisePas de «binge watching» sur Disney+

La nouvelle plate-forme de SVOD du géant américain proposera ses séries exclusives à raison d'un épisode par semaine. Explication.

par
L. F.
Disney+ arrive d'abord aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas le 12 novembre 2019. Il n'y a pas encore de date de lancement pour la Suisse.

Disney+ arrive d'abord aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas le 12 novembre 2019. Il n'y a pas encore de date de lancement pour la Suisse.

AFP

La plate-forme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) de Disney, qui entend concurrencer Netflix dès le 12 novembre 2019, aura une spécificité: ses séries ne seront pas mises en ligne d'un seul coup mais à raison d'un épisode par semaine, a confirmé a confirmé TV Line.

La décision fera sûrement grincer des dents nombre de sériephiles. Netflix a en effet gentiment imposé sa norme et a été à l'origine de ce qu'on nomme le binge watching (le fait de regarder de nombreux épisodes d’une série à la suite). Or ce système n’est pas dans l’intérêt de Disney+, explique Numerama. Le service de SVOD a besoin de garder ses abonnés sur le long terme et ne veut pas être vue uniquement comme une «plateforme de contenus froids».

Regarder puis se désabonner

Disney+ aura plus de 500 films et 7500 épisodes de séries à son lancement, mais on y trouvera aussi de nombreuses productions exclusives, comme «The Mandolarian», la première série live dérivée de «Star Wars». Si celle-ci était proposée en une seule fois, il y aurait un fort risque que les spectateurs profitent du mois d’essai gratuit de Disney+ pour tout regarder, puis se désabonnent ensuite.

Disney+ n’a de toute façon pas assez de volume de contenus originaux pour pouvoir créer l’événement chaque mois, comme le fait Netflix avec ses centaines de séries originales ou licenciées, même si cela oblige le géant du streaming de multiplier les investissements coûteux.

Même méthode chez Apple TV+

Le Binge-watcher est une pratique qui divisent les consommateurs. Il y a ceux qui adorent avaler une saison entière en un week-end et ceux qui regrettent de ne plus pouvoir discuter du dernier épisode le lendemain au café – comme on a pu le faire avec «Game of Thrones». Selon Bloomberg, Apple TV+ envisagerait de mettre en ligne uniquement les trois premiers épisodes de ses séries à leur lancement, puis de diffuser un épisode supplémentaire par semaine.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!