Publié

FootballPas de camp d’entraînement pour Xamax en janvier

Le club neuchâtelois a renoncé à préparer la reprise de 2020 à l’étranger pour des motifs financiers. Alors que Sion a choisi l’Espagne, Servette retrouvera le Portugal pour y répéter ses gammes.

par
Sport-Center
Xamax préparera sa deuxième partie de saison sur sa pelouse de la Maladière.

Xamax préparera sa deuxième partie de saison sur sa pelouse de la Maladière.

Keystone

La saison dernière déjà, la pause hivernale avait été singulièrement raccourcie, les championnats de Super et Challenge Leagues, qui s’étaient alors arrêtés le 16 décembre, ayant repris dès le samedi 2 février 2019. Cette année, la pause de Noël sera pourtant encore plus courte en raison de l’Euro et de l’obligation de terminer le championnat le 20 mai (36e journée).

Raison pour laquelle l’interruption n’excédera cette fois-ci pas 41 jours, soit entre le 15 décembre (dernière journée de la première partie du championnat) et la reprise fixée au 25 janvier déjà. Cette pause raccourcie a notamment eu une incidence directe sur la préparation des clubs de Swiss Football League en janvier prochain, des clubs qui, pour la majorité d’entre eux, seront à pied d’œuvre dès les premières heures de l’an neuf. Autre conséquence de cette préparation concentrée, le choix assumé de zapper le traditionnel camp d’entraînement de janvier, ce qui sera notamment le cas de NE Xamax.

Xamax sur son synthétique

Contrairement à Sion et à Lausanne, qui se retrouveront sous le soleil espagnol dans la région de Jerez afin de préparer leurs futures échéances respectives, le club neuchâtelois a préféré rester à la Maladière, dans un environnement que ses joueurs connaissent bien. «Compte tenu d’une pause aussi réduite, explique Sébastien Egger, son responsable de la communication, Xamax effectuera toute la préparation sur son terrain synthétique sur lequel on peut du reste s’entraîner toute l’année, ce qui évitera aussi les problèmes d’adaptation.»

De fait, ce choix, qui peut surprendre, est avant tout dicté par des raisons financières qui ont conduit les dirigeants à supprimer l’habituel camp afin d’économiser quelques dizaines de milliers de francs. Voilà qui ne fait pas forcément les affaires de Joël Magnin, qui, avec ses protégés, aurait certainement préféré partir transpirer au sud de l’Europe dans un autre contexte que l’habituel décor de la Maladière. Tout au plus l’actuel barragiste de Super League s’autorisera-t-il un week-end (ou quelques jours) de sortie et de team-building, vraisemblablement à la montagne.

Xamax disputera un premier test amical le 11 janvier, face au Stade-Lausanne-Ouchy, qui, lui aussi, a renoncé à mettre sur pied un stage de préparation à l’étranger. Pour les Neuchâtelois, trois autres matches de rodage – contre respectivement Kriens (le 15), Thoune (le 18) et La Chaux-de-Fonds (le 22) – sont prévus avant la reprise officielle contre Servette, fixée le week-end des 25 et 26 janvier.

Pour sa part, le club genevois ne dérogera pas à ses habitudes. Pour la troisième fois, les protégés d’Alain Geiger mettront le cap sur Vilamoura, et le complexe Browns Resort. En Algarve, Servette rencontrera notamment les Hollandais de Vitesse Arnhem, les Allemands de Wolfsburg, ainsi que le FC Séoul, également en stage au Portugal.

Nicolas Jacquier

Préparation des clubs romands

FC Sion

Reprise: 2 janvier. Camp d’entraînement du 5 au 14 janvier près de Jerez (Esp/Costa Ballena).

Servette FC

Reprise: 2 janvier. Camp d’entraînement du 3 au 12 janvier à Vilamoura (Por).

NE Xamax

Reprise: 4 janvier. Pas de camp d'entraînement.

Lausanne-Sport

Reprise: 2 janvier. Camp d’entraînement du 10 au 18 janvier près de Jerez (Esp/Montecastillo).

Stade Lausanne-Ouchy

Reprise: 6 janvier. Pas de camp d'entraînement.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!