Hockey sur glace: Pas de chance pour Ajoie, Viège a retrouvé une âme
Publié

Hockey sur glacePas de chance pour Ajoie, Viège a retrouvé une âme

En Swiss League, le HCA s’est incliné 3-2 dans le Haut-Valais après avoir mené 2-0. Et ce n’est pas forcément une si mauvaise nouvelle…

par
Emmanuel Favre
(Viége)
Les Viégeois ont retourné la situation contre Ajoie.

Les Viégeois ont retourné la situation contre Ajoie.

EHC Visp

Le HC Ajoie, qui s’est incliné à Viège lundi soir (3-2), a abandonné le statut de leader du championnat de Swiss League à Kloten. L’escouade zurichoise a en effet engrangé davantage de points que les Jurassiens dans les confrontations directes.

La série victorieuse du club entraîné par Gary Sheehan, qui couchait sur quatre victoires, n’aurait cependant pas dû prendre fin à la Lonza Arena. Le HCA avait en effet les arguments pour s’épargner toute mésaventure dans les 20 premières minutes passées à danser dans la zone défensive de Haut-Valaisans désorientés, sans venin ni idées. Durant ce laps de temps, les Ajoulots ont allumé deux fois la lampe. Mais Dennis Saikkonen, le gardien viégeois, était devenu un candidat à l’insolation tant les visiteurs auraient pu (dû) faire scintiller à quatre ou cinq reprises la loupiote.

Le réveil viégeois

La potion avalée durant le premier intermède ou, plus probablement, les mots du coach Yves Sarault ont métamorphosé les Lions. De retour dans l’arène, Viège le lunatique est redevenu Viège le combattant. Une équipe avec un caractère qu’elle n’avait affiché qu’avec parcimonie depuis le début de la campagne 2020-2021.

Conséquences: le momentum s’est inversé; essoufflé, Ajoie s’est recroquevillé sur ses bases arrières; Viège a enfilé la tunique du danseur pour concocter un improbable come-back. En 22 minutes, la formation valaisanne a récupéré son âme (ainsi que ses étrangers égarés) et la marque est passée de 0-2 à 3-2, presque en toute logique.

Mieux vaut éviter Viège en play-off

Pour des compétiteurs, une défaite - de surcroît dans de telles circonstances - est toujours douloureuse. Le HCA peut cependant panser sa plaie morale en lorgnant le classement: en trébuchant dans le Haut-Valais, il a peut-être permis à Viège d’effectuer un pas en direction de la 6e place.

Le cas échéant dans trois rondes, il ne serait pas mécontent d’éviter de se mesurer à ces coriaces Viégeois en quarts de finale des play-off.

Viège - Ajoie 3-2 (0-2 1-0 2-0)

Lonza Arena, 0 spectateur (huis clos). Arbitres: MM. Staudenmann, Hungerbühler; Micheli et Stalder.

Buts: 5e Frei (Frossard, Schnegg) 0-1, 9e Hazen (Riat, Devos/5 c 4) 0-2, 25e Holdener (Van Guilder) 1-2, 45e Haberstich (Brügger, Pilet) 2-2, 47e Josephs (Van Guilder) 3-2.

Viège: Saikkonen; Wiedmer, Pilet; Heynen, Eggenberger; Steiner, Blaser; Furrer; Holdener, Van Guilder, Josephs; Merola, Brügger, Haberstich; Ritz, Berger, Riatsch; Haas, Hofstetter, Burgener; Ranov. Entraîneur: Sarault.

Ajoie: Wolf; Birbaum, Pouilly; Rouiller, Joggi; Aebischer, Eigenmann; Zwissler, Hofmann; Hazen, Devos, Riat; Frei, Frossard, Schnegg; Huber, Mäder, Schmutz; Camichel, Macquat, Roberts. Entraîneur: Sheehan.

Notes: Viège sans Camperchioli (blessé), Tirronen, Petrig, Wyss, Lüthi, Spinell, Lütolf ni Schaller (surnuméraires). Ajoie sans Hauert, Casserini, Müller (blessés) ni Stemer (surnuméraire). 1000e match de Birbaum. Ajoie sans gardien de 58’40 à 59’54. Temps-mort d’Ajoie (59’25).

Pénalités: 3 x 2’ contre Viège, 3 x 2’ contre Ajoie.

Votre opinion