Indonésie: Pas de masque? Alors creusez des tombes!
Publié

IndonésiePas de masque? Alors creusez des tombes!

Huit personnes qui n’avaient pas respecté les consignes sanitaires ont écopé d’une étonnante sentence.

par
R.M.
Ici, des fossoyeurs œuvrant dans le cimetière Pondok Ranggon de Djakarta.

Ici, des fossoyeurs œuvrant dans le cimetière Pondok Ranggon de Djakarta.

Keystone

Dans le département de Gresik, dans la province de Java, huit Indonésiens ont été pincés sans masque, violant ainsi les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. Dans de tels cas, les autorités locales ont le choix entre une amende ou un travail d’intérêt général. Elles ont opté pour le second et ont ordonné aux huit personnes de creuser des tombes dans le cimetière public du village de Ngabetan. Des tombes pour des résidents décédés du coronavirus, précisent les médias locaux.

En charge du district de Cerme, Suyono a expliqué qu’il n’avait actuellement que trois fossoyeurs disponibles. Donc il s’est dit que les «condamnés» pourraient les assister. Il souhaite également que cet étonnant châtiment serve de leçon pour d’autres. «Espérons que cela puisse créer de la dissuasion contre de nouvelles violations», commente-t-il dans «The Jakarta Post».

Hausse des cas

Plutôt épargnée au printemps, l’Indonésie connaît depuis une hausse continue de cas de personnes touchées par le virus. Le pays dénombre quelque 22 000 cas pour près de 9000 décès, mais des spécialistes estiment que la réalité serait bien plus grave.

Ces derniers jours des pics de cas et de décès sont enregistrés en Indonésie. Un nouveau confinement partiel est d’ailleurs entré en vigueur ce lundi à Djakarta, la capitale.

Votre opinion

12 commentaires