Publié

Tribunal de GenèvePas de prison ferme pour le receleur de diamants

Condamné par le Tribunal correctionnel de Genève à deux ans de prison avec sursis, le principal accusé échappe à une peine ferme. L'avocat écope de jours-amende avec sursis.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, Keystone

L'agent immobilier de 61 ans qui a caché dans une cave des diamants provenant d'un braquage commis à Bruxelles a été condamné vendredi par le Tribunal correctionnel de Genève à deux ans de prison avec sursis. Il a été reconnu coupable de recel et de blanchiment.

Les juges ont relevé que les pierres, dont la valeur totale avoisinait 7 millions de dollars, ont été dissimulées pendant deux mois dans un local situé dans un immeuble du quartier de Champel. «L'intensité délictuelle est importante», ont-ils souligné. L'accusé a toutefois agi pour rendre service et non par appât du gain.

Autre prévenu dans cette affaire, l'avocat genevois poursuivi pour tentative d'entrave à l'action pénale a été condamné à 180 jours-amende avec sursis. Les deux autres accusés, des notables de l'immobilier, qui ont eu la mauvaise idée d'acheter chacun un diamant, ont été acquittés de l'accusation de recel.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!