Football - Pas d’Europe pour le LS
Publié

FootballPas d’Europe pour le LS

Le retour réussi du Lausanne-Sport en Super League ne sera pas couronné par une qualification européenne.

par
André Boschetti, Saint-Gall

Le retour réussi du Lausanne-Sport en Super League ne sera pas couronné par une qualification européenne. Pour cela, il lui aurait fallu s’imposer à Saint-Gall et compter sur une nouvelle défaillance de Servette à Vaduz. Deux hypothèses qui ne se sont pas réalisées. Il s’en est même fallu de beaucoup, samedi à Saint-Gall, puisque les Vaudois y ont concédé leur plus lourde défaite de la saison (0-5).

Entre un FC Saint-Gall déterminé à s’assurer une victoire synonyme de maintien en Super League et un Lausanne-Sport en quête de points décisifs pour espérer une qualification pour la prochaine édition de la Conference League, le niveau de motivation des joueurs des deux équipes devait pourtant être à peu près similaire. En théorie du moins car, sur le terrain, la différence a été notable.

Sans surprise, la rage de vaincre des Saint-Gallois a nettement prévalu sur la supériorité technique et la tranquillité psychique des Vaudois. Après un premier quart d’heure rythmé et équilibré qui a vu les deux équipes se ménager deux petites possibilités chacune de prendre les devants, les Brodeurs ont en effet pris un très net ascendant sur des Lausannois réduits dès lors au simple rang de spectateurs. Débordés par la vitesse et la saine agressivité de leurs adversaires, les Vaudois ont très vite vu sombrer leurs espoirs de ne pas revenir bredouilles de leur long déplacement. En moins de quatre minutes (21e et 25e), le jeune attaquant autrichien Junior Adamu réussissait un doublé qui apportait à ses coéquipiers ce zeste de confiance qui leur avait si souvent fait défaut, cette saison.

Un avantage amplement mérité que Youan, son compère offensif, allait même tripler dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, grâce à une énorme bourde de Mory Diaw. Un scénario qui restera le même après la pause. Loin d’offrir la réaction d’orgueil espérée, les Vaudois concédaient même deux buts supplémentaires. Pour subir la plus sévère correction de leur saison.

Un faux pas que le LS aura la possibilité d’effacer vendredi prochain contre Young Boys à la Tuilière. Une opportunité de prendre au moins un point contre le quadruple champion de Suisse que Kukuruzovic et consorts ne voudront certainement pas laisser passer. Pour avoir la belle satisfaction supplémentaire d’avoir récolté au moins une unité contre ses neuf adversaires. En attendant de peut-être faire encore mieux la saison prochaine.

Pour les détails du match, cliquez ici.

Votre opinion