Cyclisme: Pas d’infraction antidopage après l’accident d’Evenepoel

Publié

CyclismePas d’infraction antidopage après l’accident d’Evenepoel

Après la terrible chute de Remco Evenepoel, en août dernier, un directeur sportif avait retiré un objet de la poche du Belge. L’enquête est close.

Aucune infraction antidopage n’a été commise à l’occasion de la chute du Belge Remco Evenepoel dans le Tour de Lombardie, a fait savoir lundi la Fondation antidopage du cyclisme (CADF).

L’enquête ouverte à la suite de l’accident d’Evenepoel le 15 août a été refermée.

Une vidéo montrait le directeur sportif de l’équipe Deceuninck retirant un objet de la poche du coureur pour le mettre dans sa propre poche, suivant les explications de la CADF qui a déclaré avoir «entendu toutes les personnes concernées, dont le coureur et les représentants de l’équipe, et étudié les images disponibles».

«La CADF en a conclu qu’aucune infraction antidopage n’avait été commise et considère l’affaire comme close à moins que de nouveaux éléments ne soient portés à sa connaissance par la suite», a ajouté le communiqué.

L’hypothèse d’une transmission de données en course, un domaine réglementé, avait été évoquée à propos du geste du directeur sportif de l’équipe belge, l’Italien Davide Bramati.

Produits nutritionnels

La formation Deceuninck avait répondu que l’objet en question était une «petite bouteille contenant des produits nutritionnels».

«Les données telles que la localisation en direct sont transmises par l’appareil Velon qui a été installé sur les vélos», avait précisé l’équipe belge.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire