Le courrier A ne sera pas supprimé: Pas question de se passer d’un service apprécié par la population

Publié

Le courrier A ne sera pas suppriméPas question de se passer d’un service apprécié par la population

Alors que l'Office fédéral de la communication (Ofcom) proposait de supprimer le courrier A, le patron de la Poste estime qu’il s’agirait d’une erreur.

En 2020, le géant jaune a transporté 1,7 milliard de lettres, 1,4 milliard de publicités et environ 1 milliard de journaux.

En 2020, le géant jaune a transporté 1,7 milliard de lettres, 1,4 milliard de publicités et environ 1 milliard de journaux.

20min/Marvin Ancian

Interviewé par nos confrères du Matin Dimanche, le patron de La Poste, Robert Cirillo estime qu’il n’est pas question de se passer du courrier A. L’idée de le supprimer, proposée par l’Office fédéral de la communication (Ofcom), est donc pour le moment restée lettre morte.

«Les envois prioritaires représentent 30% du courrier et les non prioritaires 20%. Le reste est constitué des envois en masse. Pour quelles raisons devrait-on diminuer un service apprécié par la population et sur lequel il y a une demande?»

Selon le directeur général du géant jaune, l’an dernier, l’ex régie fédérale a transporté 1,7 milliard de lettres, 1,4 milliard de publicités et environ 1 milliard de journaux. «Pourquoi cette demande est-elle si élevée? Parce que la qualité de l’offre est haute. En diminuant la fréquence de distribution, on diminue la qualité de l’offre, et la demande va chuter.»

Diminution du nombre de lettres

En ce qui concerne l’avenir, Robert Cirillo, conscient que le volume des lettres va diminuer de 3% à 5% chaque année, avoue que la Poste devra adapter sa stratégie: «Il s’agira de maintenir la qualité dans le tri et la distribution pour ralentir cette courbe descendante.»

Pour «rattraper cette perte», le géant jaune, qui vient de terminer l’une des plus grandes fusions de l’histoire suisse récente, en regroupant Postmail et Postlogistics, souhaite monter en puissance dans l’activité logistique des colis ou de l’e-commerce.

(szu)

Ton opinion

22 commentaires