Suisse: «Pathétique», «affligeant»: le slogan de BMW irrite les élus
Actualisé

Suisse«Pathétique», «affligeant»: le slogan de BMW irrite les élus

«Mille pouvoirs. Zéro devoir»: la publicité pour la BMW X5 ne fait pas dans la dentelle. Un «cynisme» irresponsable pour certains politiciens à l'heure du réchauffement climatique. Ou alors, circulez, ce n'est que de la pub...

par
Eric Felley
Mille pouvoirs et aucun devoir... La nouvelle BMW X5 incarne l'ADN de la gamme BMW X, genre de tout terrain SUV, qui promet la pleine puissance sur la route sans jamais avoir de compte à rendre. Irresponsable ?

Mille pouvoirs et aucun devoir... La nouvelle BMW X5 incarne l'ADN de la gamme BMW X, genre de tout terrain SUV, qui promet la pleine puissance sur la route sans jamais avoir de compte à rendre. Irresponsable ?

DR

Depuis quelques années, le parc automobile s'est modifié avec l'apparition des véhicules appelés SUV (pour Sport Utility Vehicle). En 2019, ils représentent plus du tiers des ventes de véhicules neufs. Plus grands, plus larges, plus hauts, d'inspiration américaine, ils fascinent certains, mais agacent souvent les conducteurs de berlines traditionnelles, qui y perçoivent le summum de l'arrogance.

De «larges naseaux»

Dans cette évolution, qui ne va pas sans polémique, le slogan choisi par la marque BMW pour son nouveau modèle BMW X5 annonce la couleur pour les futurs rois de la route: «Mille pouvoirs. Zéro devoir». Sa publicité prévient: «La physionomie avant, marquée par de larges naseaux en une pièce de forme légèrement hexagonale, des phares expressifs et des prises d'air massives, laisse déjà deviner son tempérament...» Autrement dit, poussez-vous quand vous me voyez dans votre rétroviseur!

Un message «terrifiant»

Ce modèle n'est toutefois pas pour Monsieur et Madame tout le monde, car il coûte entre 85 000 à 110 000 francs selon les options. Membre de l'Association Transports en Environnement (ATE), le conseiller national Samuel Bendahan (PS/VD) s'étrangle: «C'est vraiment affligeant. Il y a quelque chose de terrifiant de voir qu'une entreprise de cette envergure est capable sans la moindre ironie, de sortir une publicité de ce genre sans se rendre compte du message qu'elle donne.»

Un bandeau comme sur les cigarettes?

C'est un fait, les SUV polluent plus que les berlines. En effet, ces modèles étant plus lourds et moins aérodynamiques, il faut davantage d'essence pour les faire avancer, même si des progrès techniques permettent de limiter le CO2. «Je me demande s'il ne faudrait pas mettre un bandeau, comme sur les paquets de cigarettes, pour les publicités pour des produits particulièrement polluants ou dévastateurs pour l'environnement. Ce pourrait être le cas pour les SUV», conclut le Vaudois.

«Chaque automobiliste connaît ses droits»

«Pathétique... » Sa collègue Adèle Thorens (Verts/VD) déplore un slogan «qui érige l'irresponsabilité en valeur. Cela prêterait à sourire si la situation climatique n'était pas aussi grave. C'est complètement déplacé et lamentable de cynisme». Mais, pour Manfred Bühler (UDC/BE), membre de la Commission des transports, ce n'est pas aux politiciens de juger les publicités des marques automobiles: «La puissance et la vitesse servent à vendre certaines voitures depuis des lustres. Chaque automobiliste connaît ses droits et devoirs en matière de trafic automobile, une publicité n'y changera évidemment rien. Pensez-vous sérieusement que cette publicité vient en tête de l'automobiliste au moment de prendre le volant et l'encourage à presser sur le champignon et à se croire tout permis parce qu'il n'aurait aucun devoir?»

Au pied de la lettre

Peut-être que l'occasion fait le larron.... Son collègue Philippe Nantermod (PLR/VS) se montre en tout cas laconique: «Il me semble que malheureusement, certains conducteurs prennent ce genre de slogan au pied de la lettre dans leur manière de rouler. Heureusement, on ne laisse plus trop passer cela…»

Commentaire: Qui a la plus grosse?

Votre opinion