Publié

EvénementPatrouille des glaciers: c'est complet, 1800 déçus en attente

Près de 1500 patrouilles prendront le départ en avril. Dans leurs rangs figurent quelques personnalités, comme le skieur Didier Défago ou le directeur de Swisscom Carsten Schloter.

1 / 4
Rosablanche, Verbier, édition 2010 de la patrouille des glaciers. La course couvre 53 km de Zermatt à Verbier.

Rosablanche, Verbier, édition 2010 de la patrouille des glaciers. La course couvre 53 km de Zermatt à Verbier.

Keystone
Rosablanche, Verbier, édition 2010 de la patrouille des glaciers. La course couvre alors 53 km de Zermatt à Verbier.

Rosablanche, Verbier, édition 2010 de la patrouille des glaciers. La course couvre alors 53 km de Zermatt à Verbier.

Keystone
Treizième édition de la patrouille des glaciers, La Barma, Verbier, avril 2008.

Treizième édition de la patrouille des glaciers, La Barma, Verbier, avril 2008.

Keystone

Près de la moitié des équipes sont des patrouilles militaires, qui peuvent s'inscrire en priorité, a indiqué le commandant de la PDG Ivo Burgener mercredi à Zurich. Pour des raisons de sécurité, le nombre de participants est limité. Mille huit cents autres personnes ont été mises en attente.

Alémaniser l'événement

Les organisateurs ont invité la presse sur les bord de la Limmat afin de faire mieux connaître cet événement sportif en Suisse alémanique. «Nous en avons reçu la mission», a expliqué David Beeler, chef communication de la PDG.

Il s'agit de donner à la course valaisanne, qui relie Zermatt à Verbier (110 km/effort) ou Arolla à Verbier (50 km/effort), une résonance nationale afin d'assurer son avenir. En effet, l'événement représentant 13'000 journées de services pour l'armée, elle estime nécessaire qu'il y ait un retour au niveau national.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!