Hockey sur glace: Paul Kariya est un immortel
Publié

Hockey sur glacePaul Kariya est un immortel

Les Ducks retirent le No 9 de leur légendaire attaquant, trois buts volés par les gardiens, Johnny Hockey est en feu, une rumeur de coach, Halloween: l’essentiel de l’actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre

1. Les Sabres gâchent la fête de Kariya

A l’occasion des 25 ans de la naissance de sa franchise, les Ducks d’Anaheim ont propulsé Paul Kariya parmi les immortels. Avant la rencontre perdue face aux Sabres de Buffalo (4-2), l’équipe californienne a retiré le No 9 de son fantastique ancien attaquant, qui se royaumerait dans le hockey rapide d’aujourd’hui.

Entre 1994 et 2003, Kariya avait accumulé 669 points (dont 300 buts) en 606 matches avec les Canards, alors qualifiés de «Mighty». Il avait souvent fomenté ses coups avec la complicité du non moins génial Finlandais Teemu Selänne, dont le tricot No 8 a déjà été retiré par l’organisation et qui avait spécialement effectué le voyage.

Durant la saison, les Ducks honoreront aussi Scott Niedermayer et hisseront le maillot No 27 du défenseur au plafond du Honda Center.

2. La nuit des gardiens

Trois portiers ont volé un but durant une nuit où seuls trois matches figuraient au calendrier. D’abord, Carter Hutton, des Sabres de Buffalo qui a adoré gâcher la fête de Paul Kariya.

Ensuite, Cam Ward, des Blackhawks de Chicago, qui a dégoûté Ondrej Palat, du Lightning de Tampa Bay.

Ward n’a cependant pas pu empêcher le revers des Hawks (6-3) dans un duel où il a été canardé à 55 reprises, dont 33 dans le tiers médian. Soit un record depuis que cette statistique est effectuée.

Enfin, Louis Domingue, du Lightning, qui a dit non grâce à une parade d’une autre époque.

3. Signé Johnny Hockey

Faciles vainqueurs des Rangers de New York au Madison Square Garden (4-1), les Flames de Calgary ont applaudi les deux buts de Johnny «Hockey» Gaudreau, qui a atteint le plateau des 300 points dans la Ligue.

Avec douze points en huit matches, la flèche des Flames trône au sommet du classement des compteurs de son équipe et ne semble pas prête à abandonner son siège.

4. Halloween

Les Oilers d’Edmonton ont profité d’un jour de congé pour fêter Halloween.

Sur l’image, il y a notamment Connor McDavid, Max Talbot et Milan Lucic. Qui semble bien moins méchant qu’il ne l’est parfois sur la glace...

5. Rumeur chez les coaches

Spéculation du «New York Post»: congédié par les Rangers en fin de saison dernière, l’entraîneur québécois Alain Vigneault figurerait dans le viseur des Kings de Los Angeles.

En poste chez des Kings qui n’ont grappillé que deux succès en huit sorties, John Stevens appréciera.

Votre opinion