Mal-être: Payé à ne rien faire, le calvaire!
Publié

Mal-êtrePayé à ne rien faire, le calvaire!

L’ennui au travail fait des ravages. Appelé «bore out», ce syndrome commence à être pris au sérieux.

par
Cléa Favre
Le SECO a publié une étude sur le stress au travail en 2011. Mais il ne s’est encore jamais intéressé à l’ennui.

Le SECO a publié une étude sur le stress au travail en 2011. Mais il ne s’est encore jamais intéressé à l’ennui.

Getty Images

Il n’y a pas que le stress et le surmenage qui sont susceptibles de briser une personne. L’ennui aussi. Ce dernier peut être responsable des mêmes symptômes que le burnout: souffrance, diminution de l’estime de soi, sentiment de culpabilité, dépression, et dans les cas les plus sévères, suicide. Cette maladie du travail a été identifiée par deux Suisses, Philippe Rothlin et Peter Werder, sous le nom de syndrome du bore out pour la première fois en 2007. Elle commence aujourd’hui à être prise au sérieux. Néanmoins, elle souffre encore de clichés tenaces. Car, a priori, être payé pour ne rien faire peut paraître assez idyllique.

Votre opinion