Publié

footPays-Bas : le club de l'arbitre battu à mort jouera contre des ex-internationaux Oranje

Le club de l'arbitre de touche battu à mort à l'issue d'un match de football amateur jouera le 26 avril contre une équipe d'ex-internationaux néerlandais lors d'une rencontre amicale, a-t-on appris mardi auprès du club, selon lequel Dennis Bergkamp, les frères De Boer, Edwin van der Sar et Ronald Koeman, entre autres, ont dit vouloir y prendre part.

"Nous sommes très heureux que cette rencontre ait lieu", a déclaré à l'AFP Rob Mueller, secrétaire du club SC Buitenboys, assurant que l'initiative de cette rencontre était à mettre à l'actif de l'entraîneur de l'Ajax et ancien international néerlandais Frank de Boer. Les bénéfices de la rencontre, "une somme importante" espère M. Mueller, seront versés à la famille de l'arbitre de touche. "La famille a besoin du soutien de tous, et cela implique également un soutien financier". Les noms des anciens internationaux qui prendront part à la rencontre doivent encore être confirmés, mais M. Mueller affirme que des anciens joueurs tels que Dennis Bergkamp, Ronald Koeman, les frères Frank et Ronald de Boer, Pierre van Hooijdonk, Giovanni van Bronckhorst et Edwin van der Sar ont manifesté leur envie d'y participer. Le 2 décembre, après le coup de sifflet final d'une rencontre de jeunes, un des arbitres de touche, Richard Nieuwenhuizen, 41 ans, avait été agressé par des adolescents de l'équipe visiteuse, sv Nieuw Sloten B1 (Amsterdam), qui venait de jouer contre le SC Buitenboys B3 d'Almere, dans laquelle jouait le fils de M. Nieuwenhuizen, 15 ans. La rencontre s'était soldée par un match nul 2-2, ont rapporté les médias néerlandais. Sept personnes au total, dont six adolescents entre 15 et 17 ans et un homme de 50 ans, avaient été arrêtées dans cette affaire. La rencontre amicale sera disputée dans le stade du club de deuxième division Almere City, d'une capacité de 3.000 places. Le club amateur de SC Buitenboys alignera une équipe mélangeant des juniors et des seniors. Le fils de M. Nieuwenhuizen, Mykel, sera lui aussi aligné. "Je ne pense pas que nous allons encore faire une minute de silence", a précisé M. Mueller : "il y a déjà eu tellement de minutes de silence, nous ne pensons pas que la famille apprécierait, nous voulons simplement faire de ce match une chouette soirée pour tout le monde". ndy/mbr/ai

(AFP)

Votre opinion