Fermetures de consulats: Pékin critique «une provocation dangereuse» de Washington
Publié

Fermetures de consulatsPékin critique «une provocation dangereuse» de Washington

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi craint que les relations se transforment en confrontations. Il souhaite que les deux pays puissent continuer à «communiquer de façon rationnelle».

Le consulat des États-Unis à Chengdu a été déserté par les diplomates américains.

Le consulat des États-Unis à Chengdu a été déserté par les diplomates américains.

AFP

La Chine a critiqué mardi les États-Unis pour ce qu’elle considère comme une «provocation dangereuse» pouvant mener à une «confrontation» dans l’affaire de la fermeture des consulats, mais a souhaité que les deux pays «communiquent de façon rationnelle».

Dans une conversation avec son homologue français Jean-Yves Le Drian, le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a averti que les relations sino-américaines risquaient de «tomber dans les abîmes de la confrontation» et a appelé la communauté internationale à éviter «tout acte unilatéral ou hégémonique», selon une transcription fournie par le ministère chinois.

La Chine a pris possession lundi du consulat des États-Unis à Chengdu (sud-ouest), déserté par les diplomates américains, en réaction à la fermeture par Washington du consulat chinois à Houston (Texas) la semaine dernière, au terme d’un épisode diplomatique évocateur de la Guerre froide.

«Cette dangereuse incitation à la confrontation et à la division de la part des États-Unis est totalement déconnectée du réel, dans laquelle les intérêts de la Chine et des États-Unis sont intimement liés», a estimé le ministre chinois.

Les deux pays devraient «chercher à communiquer de façon rationnelle» et ne «jamais laisser quelques éléments anti-chinois remettre en cause des décennies d’échanges et de coopération fructueux», a-t-il ajouté.

(AFP/NXP)

Votre opinion