Football - Pelé a quitté les soins intensifs
Actualisé

FootballPelé a quitté les soins intensifs

L’hôpital de Sao Paulo a donné des nouvelles rassurantes du Brésilien, qui se remet bien de son opération. Il a subi l’ablation d’une tumeur «suspecte» au côlon.

Pelé (ici en mars 2018, au World Economic Forum d’Amérique latine à São Paulo) et sa fille Kely Nascimento ont donné des nouvelles rassurantes.

Pelé (ici en mars 2018, au World Economic Forum d’Amérique latine à São Paulo) et sa fille Kely Nascimento ont donné des nouvelles rassurantes.

AFP

Le Brésilien Pelé, légende du football, a quitté l’unité de soins intensifs de l’hôpital de Sao Paulo où il se remet de l’ablation d’une tumeur «suspecte» au côlon, selon le dernier bulletin médical publié mardi.

«Le patient Edson Arantes do Nascimento présente une bonne condition clinique et a quitté l’unité de thérapie intensive. Il restera en convalescence dans une chambre», a expliqué l’hôpital Albert Einstein, où le «Roi» Pelé a été admis le 31 août.

«Il se remet bien de l’opération. Il n’a pas mal, il est de bonne humeur (Juste un peu énervé parce qu’il ne peut manger que de la gelée mais il s’en remettra!)», a plaisanté Kely Nascimento, une des filles de Pelé, sur son compte Instagram, où elle poste une photo de son père souriant. Il est «prêt à sortir des soins intensifs et à rentrer chez lui bientôt», a-t-elle ajouté.

La photo, capture d’un appel vidéo avec sa fille, montre le légendaire ex-footballeur brésilien affichant un sourire et visiblement joyeux.

«Il est fort et têtu et avec le soutien et les soins de la brillante équipe (de l’hôpital) Einstein et tout l’amour, l’énergie et la lumière que le monde entier envoie, il s’en sortira»! a-t-elle conclu.

Vendredi, Pelé avait publié un message rassurant sur son compte Instagram: «Mes amis, chaque jour qui passe, je me sens un peu mieux. J’ai hâte de rejouer, mais je vais encore récupérer pendant quelques jours.»

La tumeur a été découverte durant des examens de routine, avait auparavant expliqué l’hôpital où «le Roi» Pelé se trouve depuis le 31 août.

(AFP)

Votre opinion