Coronavirus - Pénurie d’oxygène: un directeur d’hôpital fond en larmes
Publié

CoronavirusPénurie d’oxygène: un directeur d’hôpital fond en larmes

La détresse d’un responsable de soins illustre la situation dramatique que traverse la Tunisie.

La séquence, bouleversante, a suscité une vague d’émotion sur les réseaux sociaux. On y voit un directeur d’hôpital incapable de venir en aide à ses patients fondre en larme. La détresse de cet homme, impuissant face à la pénurie d’oxygène qui frappe actuellement plusieurs régions de la Tunisie, a été filmée à Mateur, au nord du pays.

Son hôpital compte une quarantaine de patients touchés par le coronavirus. Dimanche après-midi, le directeur attendait une livraison urgente d’oxygène. «Des familles de malades inquiètes étaient dehors, impatientes de voir les bouteilles d’oxygène arriver. Mais le camion chargé de ravitailler l’hôpital ne venait pas. J’ai tourné la tête et j’ai vu cet homme s’effondrer, en larmes, qui nous a dit qu’il n’y avait plus du tout d’oxygène et qu’il perdait des patients», témoigne dans «Le Parisien» Soufien Ben Aissa, le journaliste qui a tourné la scène.

160 morts par jour

La détresse filmée à Mateur illustre la situation dramatique que connaît actuellement la Tunisie, avec une explosion des cas de coronavirus. On dénombre ces derniers temps quelque 160 morts par jour et 92% des lits de réanimation sont occupés par des patients covid. Et seul 4% de la population est entièrement vaccinée. Pour avoir un point de comparaison, l’incidence pour 100 000 habitants est actuellement de 70 en Suisse. En Tunisie c’est plus de dix fois plus: 879.

Plusieurs pays dont le Maroc et la France ont déjà livré du matériel médical d’urgence, dont de l’oxygène, à la Tunisie. «Ici, les gens ont peur et sont en colère. Ils appellent à l’aide, il n’y a plus que ça à faire. Attendre qu’on vienne nous aider», a commenté Soufien Ben Aissa.

(R.M.)

Votre opinion