15.08.2020 à 12:54

FOOTBALLPep Guardiola se méfie du Lyon de Garcia

Le manager de Manchester City s’est montré très respectueux avec le coach des Gones, conscient que les Français ne sont pas en quart de finale de la Ligue des champions par hasard.

par
Sport-Center/C.MA.
Pep Guardiola s’attend à des moments où son équipe va souffrir contre les Lyonnais,

Pep Guardiola s’attend à des moments où son équipe va souffrir contre les Lyonnais,

Getty Images

Conscient que «tout peut arriver», surtout sur «un seul match sec», Pep Guardiola a énormément de respect pour son adversaire qui n’est pas arrivé en quart de finale de la Ligue des champions par hasard. Le manager de Manchester City se méfie de l’Olympique Lyonnais, qui a une carte à jouer ce samedi à Lisbonne.

«Contre cette équipe très agressive, très rapide, il y a des moments où on va souffrir. C’est le moment d’être nous-mêmes, où le mental et l’état d’esprit vont faire la différence», a déclaré l’Espagnol, avant de passer la pommade, sur RMC Sport, à son homologue Rudi Garcia, qu’il respecte et apprécie.

Les Lyonnais défendent très bien, c’est difficile de trouver des brèches.»

Pep Guardiola, manager de Manchester City

«Je connais bien Rudi Garcia. C’est un manager exceptionnel. Il a entraîné à Rome et Marseille. Il est maintenant à Lyon, une équipe très physique, très agressive.» L’ex-druide du Barça a également rappelé que l’OL avait battu ses Citizens lors de la phase de poules de la campagne européenne 2018-2019. Une victoire à l’Etihad Stadium (2-1), avant d’arracher un nul au retour au Parc OL (2-2). «Manchester City a le même manager, pas Lyon», a-t-il fait remarquer en plaisantant.

Et de renchérir, toujours aussi élogieux. «Les Lyonnais défendent très bien, c’est difficile de trouver des brèches. Face à la Juve, ils ont montré leur talent. Ils ont certes perdu des joueurs, mais ils ont Depay, Dembélé, Ekambi et Aouar au milieu. On le savait. Quand on a découvert notre adversaire après le match face au Real, on savait que ce serait compliqué», a également avoué Guardiola au micro de RMC Sport.

De son côté, l’ancien coach à succès de l’OL Bruno Genesio, qui s’était imposé avec ses Gones en 2018 à Manchester (2-1) avant d’accrocher ce prestigieux hôte 2 à 2 à Gerland, croit en un exploit de son ex-club face aux Anglais, même si, tempère-t-il, «City est une équipe extraordinaire».

Désormais entraîneur du Beijing Guoan en Chine, il était l’invité de «L’Équipe d’Estelle» sur La chaîne L’Équipe pour livrer son sentiment sur ce quart. «Il y a plutôt 80% de chances que City se qualifie, a estimé Genesio. Au départ, le match paraît déséquilibré car City est une équipe extraordinaire. Il faut beaucoup de choses dans un match comme celui-là. Il faut être prêt physiquement, tactiquement, techniquement, mentalement, et il faut aussi avoir un peu de réussite. C’est possible même si ce sera très compliqué pour Lyon.»

On avait de la peur, on avait de la crainte»

Bruno Genosio, ancien entraîneur de l’OL, en référence à la victoire des Français à Manchester en 2018

Bruno Genosio n’a toutefois pas oublié ce moment magique toujours gravé dans sa mémoire depuis ce fameux exploit il y a deux ans à l’Etihad Stadium. «Quand on est arrivé là-bas, on avait de la peur, on avait de la crainte, se rappelle-t-il. Mais petit à petit, plus le match avançait, on a pris confiance. On s’est dit que même si on n’avait qu’une chance sur cent de gagner, il fallait la jouer à fond.»

C’est ce que devront faire ce samedi les tombeurs de la Juventus, conscients que «sur un match», oui, «tout peut arriver».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé