Publié

Etats-UnisPère impuissant devant sa terreur de fils de 9 ans

Le garçon de 9 ans qui a passé tous les contrôles de sécurité et pris seul l'avion pour Las Vegas avait aussi volé un camion. Son père crie son désespoir.

par
Marion Clément

Le père du garçon de 9 ans qui a pris seul l'avion confie son impuissance à gérer le comportement de son jeune fils.

Renvoyé de son école de Minneapolis, dans le Minnesota, le mois dernier pour s'être bagarré, le petit garçon de 9 ans semble être une vraie terreur. Si l'Amérique entière s'émeut de voir qu'un enfant de cet âge réussisse à prendre l'avion sans billet en déjouant tous les systèmes de sécurité, son père aussi s'offusque.

Roi de la resquille

«Il est incompréhensible qu'on laisse un enfant de 9 ans prendre l'avion tout seul. Que personne ne l'aie arrêté avant le décollage», fulminait hier le père de l'enfant, désirant rester anonyme devant les journalistes venus l'interviewer. Apparemment, le garçon, qui avait déjà réussi à prendre le train sans payer et à voler un repas au restaurant de l'aéroport, s'était ensuite immiscé dans une famille, se faisant passer pour un de ses enfants.

Le visage dissimulé sous une capuche, l'homme s'est mis à pleurer: «J'aime mon fils. Mais il faut m'aider. Je ne sais plus que faire avec lui.» Le père faisait référence aux multiples frasques de son rejeton, la dernière en date étant le vol d'un camion de livraison, avec lequel il a démoli la voiture d'un policier, causant des dégâts pour plus de 5000 francs.

«S'il-vous-plaît, aidez-moi»

«Quand le policier a raccompagné mon fils à la maison, j'ai dit que j'allais lui donner une correction. Le policier m'a répondu que si je portais la main sur mon garçon, j'aurais à faire à eux. J'ai répondu: alors que dois-je faire?», se lamentait le père, sanglotant à l'adresse des services sociaux un déchirant: «S'il vous plaît, aidez-moi!»

L'enfant, qui a été repéré par les hôtesses pendant le vol Minneapolis-Las Vegas, a été accompagné dans un foyer en attendant de savoir s'il pourra retourner chez ses parents.

Votre opinion