Voitures: Permis pour automatiques valable sur les manuelles?

Publié

VoituresPermis pour automatiques valable sur les manuelles?

L'Office fédéral des routes projette d'autoriser les conducteurs ayant passé leur permis sur une voiture automatique de rouler avec une manuelle.

par
Christine Talos
Conduire sur une voiture manuelle demande des heures d'exercice.

Conduire sur une voiture manuelle demande des heures d'exercice.

Keystone

Vous souvenez-vous de la première fois que vous avez conduit une voiture? De la difficulté à passer les vitesses? A négocier les virages d'un col ou à vous lancer dans un démarrage en côte? Il vous a sûrement fallu des heures d'exercice pour maîtriser votre véhicule. Pour certains débutants, rouler une voiture en manuel est même trop compliqué, et ils optent pour passer leur permis sur une automatique.

Mais cela va peut-être changer. En effet, selon le Blicklundi, l'Office fédéral des routes veut permettre aux conducteurs de voitures automatiques de rouler des manuelles également. Sans qu'ils doivent, comme aujourd'hui, repasser un permis ad hoc pour pouvoir rouler seul au volant.

Cette proposition entre dans le cadre de la révision de la formation à la conduite que l'OFROU a présenté en avril dernier, indique le Blick, qui s'interroge sur les risques d'un tel projet sur la sécurité du trafic.

Moniteurs scandalisés

Le quotidien est allé solliciter l'avis de professeurs d'auto-école. Qui se disent scandalisés de ce changement potentiel. «C'est une grande stupidité», s'emporte ainsi un moniteur thurgovien. Il prévient: «si ce règlement aboutit, le trafic va devenir bien plus dangereux». Car, estime-t-il, «si un conducteur qui n'a appris à rouler qu'une voiture automatique doit brusquement passer sur une manuelle, les accidents sont programmés. Il n'a aucune idée de la manière de la conduire.»

Il est rejoint dans son opinion par une de ses collègues saint-galloises. Si le conducteur roule seul sur une route, il n'y a pas trop de problème, admet-elle. «Mais s'il se retrouve dans une situation compliquée et qu'il doit se concentrer sur le trafic, il risque de rater le point de friction, de faire caler le moteur et de se retrouver en dangereuse position», explique-t-elle.

Compromis

Les jeunes Verts libéraux sont également mécontents du projet. Mais ils proposent un compromis: les candidats au permis sur une automatique devront justifier un certain nombre d'heures de conduite sur une manuelle pour pouvoir ensuite en rouler une plus tard, lancent-ils. Mais cela ne suffit pas au moniteur thurgovien: «il n'y a qu'un permis pour savoir si un conducteur est capable de rouler une manuelle ou pas. Point. »

L'OFROU se défend toutefois en précisant que cette proposition est encore en consultation et que les différents groupes d'intérêt doivent se prononcer. Ce qui sera au final mis en œuvre reste donc encore ouvert, a souligné le porte-parole Thomas Rohrbach.

Alors pourquoi lancer ce projet si controversé? Le porte-parole explique: «les différences entre les marques et les classes de véhicules sont devenues très grandes, les éléments de contrôle ou les systèmes d'assistance également; alors les systèmes de transmission des voitures ont moins d'importance aujourd'hui.»

A l'heure actuelle, 75% des véhicules qui roulent en Suisse sont des véhicules à transmission manuelle. Et, selon le Blick, dans un canton comme Zurich, seul un élève conducteur sur 20 passe son examen sur une automatique. Mais ce chiffre pourrait augmenter. Avec l'aval de l'OFROU. «Il y aurait ainsi plus de temps, durant la formation pour se concentrer sur la route au lieu des vitesses. »

Ton opinion