Journaliste disparu en Turquie: Perquisition en vue du consulat saoudien

Publié

Journaliste disparu en TurquiePerquisition en vue du consulat saoudien

Le consulat saoudien à Istanbul devra être perquisitionné pour les besoins de l'enquête sur la disparition du journaliste, Jamal Khashoggi.

Le consulat saoudien à Istanbul. On ignore si le journaliste,Jamal Khashoggi, en était ressorti après son rendez-vous mardi dernier.

Le consulat saoudien à Istanbul. On ignore si le journaliste,Jamal Khashoggi, en était ressorti après son rendez-vous mardi dernier.

Keystone

Les autorités saoudiennes ont confirmé aux autorités turques qu'elles pourraient fouiller le consulat saoudien d'Istanbul. Les autorités turques enquêtent sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, constatée depuis qu'il s'est rendu dans cette mission diplomatique.

«Le bâtiment consulaire sera fouillé dans le cadre de l'enquête», ce bien que les consulats bénéficient d'un statut d'extraterritorialité, a déclaré mardi le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères.

Les Saoudiens affirment que Jamal Khashoggi est sorti du consulat après y avoir eu rendez-vous mardi dernier. Les Turcs disent ne pas avoir la preuve qu'il en soit bel et bien ressorti. La police turque a dit penser que le journaliste saoudien avait été tué à l'intérieur du consulat.

Appel à Trump

La fiancée du journaliste saoudien a par ailleurs demandé mardi dans le Washington Post l'aide de Donald Trump pour «faire la lumière» sur cette affaire. «J'implore le président Trump et la Première dame Melania Trump d'aider à faire la lumière sur la disparition de Jamal», écrit Hatice Cengiz dans une tribune publiée par le quotidien, auquel collabore M. Khashoggi.

La compagne turque du journaliste demande au prince héritier de «montrer le même niveau de sensibilité» en rendant publics les enregistrements des caméras de surveillance du consulat saoudien à Istanbul. «Bien que cet incident pourrait potentiellement provoquer une crise politique entre les deux pays, ne perdons pas de vue l'aspect humain», ajoute-t-elle.

Mme Cengiz et M. Khashoggi étaient, raconte-t-elle, «en plein dans les préparatifs de mariage». C'est d'ailleurs pour cette raison que le journaliste s'était rendu au consulat. «Tout ce dont nous avions besoin était une feuille de papier». Après «une première rencontre positive avec le personnel consulaire» quelques jours plus tôt, M. Khashoggi y est retourné le 2 octobre «sans douter qu'il y serait en sécurité», rapporte sa fiancée.

Mais la «peur» a commencé à envahir cette dernière après qu'elle eut «patiemment attendu» pendant trois heures qu'il sorte du bâtiment. «Il est entré dans le consulat, et il n'y a aucune preuve qu'il en soit ressorti», rappelle Mme Cengiz, dont l'espoir de revoir un jour M. Khashoggi «s'amenuise de jour en jour».

L'Union européenne souhaite une «enquête approfondie»

Enquête - L'Union européenne a soutenu mardi la position américaine sur la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et souhaité elle aussi une «enquête approfondie», a indiqué à Lisbonne la vice-présidente de la Commission européenne.

«Nous souscrivons à 100% à la position américaine. Nous attendons une enquête approfondie et une transparence totale de la part des autorités saoudiennes sur ce qui s'est passé», a déclaré la cheffe de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini, lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre portugais des Affaires étrangères Augusto Santos Silva.

(ats)

Ton opinion