06.08.2020 à 07:29

ÉconomiePerte de 2,3 milliards de francs pour Glencore au 1er semestre

La grande entreprise zougoise des matières premières a enregistré un déficit entre les mois de janvier et juin.

L’accent sera plutôt exercé sur l’allègement de l’endettement net au-dessous de 16 milliards de dollars d'ici la fin de l’exercice, à comparer avec les 19,7 milliards comptabilisés fin juin.

L’accent sera plutôt exercé sur l’allègement de l’endettement net au-dessous de 16 milliards de dollars d'ici la fin de l’exercice, à comparer avec les 19,7 milliards comptabilisés fin juin.

Keystone

Glencore a essuyé sur les six premiers mois de l’année une perte sèche de 2,6 milliards de dollars (2,36 milliards de francs) contre un bénéfice de 226 millions sur la même période un an plus tôt. La décision de placer de nombreuses activités minières en maintenance a notamment engendré un correctif de valeur de 3,2 milliards de dollars.

Pas de dividende en 2020

Sur le plan opérationnel, le résultat opérationnel (Ebit) a fondu d’un tiers à 1,47 milliard. L’excédent de 2,0 milliards dégagé dans le négoce a ainsi compensé le déficit de 543 millions des activités d’extraction et de transformation.

Revendiquant un modèle d’affaires rentable et une confortable réserve de liquidités, le conseil d'administration juge toutefois qu’il serait «inapproprié» de procéder au versement d’un dividende en 2020.

Plus de deux milliards de créances

L’accent sera plutôt exercé sur l’allègement de l’endettement net au-dessous de 16 milliards de dollars d'ici la fin de l’exercice, à comparer avec les 19,7 milliards comptabilisés fin juin. Le volume de créances a enflé sur le semestre de plus de deux milliards de dollars.

En termes d’objectifs pour l’ensemble de l’exercice, Glencore avait déjà il y a une semaine relevé son ambition d’Ebit dans le négoce dans le haut de la fourchette de 2,2 à 3,2 milliards de dollars établie pour le long terme, à l’occasion de la publication de son rapport de production.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!