Business: Pertes de 5,6 millions de dollars pour Victoria Beckham
Actualisé

BusinessPertes de 5,6 millions de dollars pour Victoria Beckham

Tout n’est pas rose pour l'ex-Spice Girl. L’empire de la mode construit par la femme de David Beckham aurait enregistré de grosses pertes.

par
Le Matin/Cover Media
Victoria Beckham aurait déclaré avoir perdu 5,6 millions de dollars (5,3 millions d’euros), avec sa marque de vêtements.

Victoria Beckham aurait déclaré avoir perdu 5,6 millions de dollars (5,3 millions d’euros), avec sa marque de vêtements.

Visual

Victoria Beckham aurait déclaré avoir perdu 5,6 millions de dollars (5,3 millions d’euros), avec sa marque de vêtements. La star de la pop s’est muée en créatrice de mode en lançant sa marque éponyme en 2008, ce qui lui a apporté la reconnaissance de toute l’industrie puisqu’elle a même décroché le titre de marque de créateur de l’année, lors des British Fashion Awards en 2011.

Mais malgré un chiffre d’affaire de vente de 44 millions de dollars (41,7 millions d’euros) en 2015, d’après The Sun, la femme d’affaires a également enregistré une grosse perte. Le journal assure qu’elle doit à son mari, le footballeur David Beckham, une énorme somme d’argent: il aurait avancé des fonds à la marque depuis ses débuts, et elle lui devrait donc 8,2 millions de dollars (7,77 millions d’euros). Le Sun avait déjà révélé que l’entreprise de Victoria Beckham avait enregistré un important chiffre d’affaire peu après que l’entreprise de son mari lui ait prêté 6,3 millions de dollars (5,9 millions d’euros). Mais ce week-end, l’entreprise du footballeur, DB Ventures, aurait enregistré un profit de 54 millions de dollars (51,1 millions d’euros), d’après des papiers obtenus par le Sun. On peut également y lire : « 3 millions de livres (3,46 millions d’euros) de prêt – avec Beckham Brand Holdings Ltd, pour assurer les arrangements bancaires avec Victoria Beckham Ltd. À la date du bilan comptable, le montant dû par Victoria Beckham Limited s’élevait à 6 671 744 livres sterling (7 706 750,15 euros). »

Un porte-parole de Beckham Brand Holdings a fait taire les rumeurs selon lesquelles l’affaire battrait de l’aile en déclarant au MailOnline : « Cela donne une fausse image de la manière dont ils gèrent leurs affaires. Il y a une compagnie holding privée (Beckham Brand Holdings Ltd), détenue à parts égales par Victoria, David et XIX, de Simon Fuller, qui gère toutes les affaires des Beckham faisant un profit conséquent en 2015. Ces entreprises peuvent être financées de diverses manières selon l’époque, ce qui peut donner lieu à un mélange de dettes, de prêts entre entreprises ou d’investissement en capitaux. »

Cette nouvelle intervient alors que Victoria Beckham a traversé une autre tempête. On l’aurait informée que son entreprise pourrait être fermée pour de bon, car, pour la troisième année consécutive, elle n’a pas rendu ses bilans comptables dans les temps. Le Daily Mail a dévoilé que la Companies House, le registre des sociétés britanniques, lui avait fait parvenir une mise en garde.

Votre opinion