Cyclisme : La star Peter Sagan domine le sprint à Granges
Publié

Cyclisme La star Peter Sagan domine le sprint à Granges

Le Slovaque de 32 ans a remporté la 3e étape du Tour de Suisse entre Aesch et Granges (176.9 km). Le Gallois Stephen Williams reste en jaune.

par
Sylvain Bolt
(Granges)
Peter Sagan a remporté la 3e étape du Tour de Suisse à Granges.

Peter Sagan a remporté la 3e étape du Tour de Suisse à Granges.

Urs Lindt/freshfocus

Le «roi du sprint» est de retour! Peter Sagan a enlevé l’étape vallonnée à travers le Jura entre Aesch (BL) et Granges (SO) devant le Français Bryan Coquard (Cofidis) et le Norvégien Alexander Kristoff (Intermarché). Après un début de saison plutôt discret, la star slovaque a signé dans le canton de Soleure sa première victoire pour sa nouvelle formation française en s’imposant tel un patron au terme d’un sprint près du Vélodrome de Swiss Cycling. C’est la 18e victoire - un record - du Slovaque sur le Tour de Suisse. «C’est beau d’être de retour tout devant, a lâché Sagan à l’arrivée. C’était difficile de revenir après trois mois sans courir!»

Une grosse chute à moins de 5 km de l’arrivée a notamment fait une victime au classement général: l’Allemand Maximilian Schachmann (2e du maillot jaune avant cette étape à 4 secondes du leader) a pu repartir mais en reculant au général. Le Suisse Stefan Küng, lui, a conservé sa 5e place provisoire à Granges. La journée, qui a vu le peloton avaler plus de 3’000m de dénivelé, a été animée par une échappée partie dès la première heure de course et composée de six coureurs, dont deux Suisses: le Zurichois Matthias Reutimann (Swiss Cycling) et le Thurgovien Stefan Bissegger (EF). Les fuyards ont compté jusqu’à 2’30 d’avance sur le peloton. 

Bissegger a tout tenté

Sentant le souffle du peloton revenir dans son dos, Bissegger a attaqué à 32 km de l’arrivée après une première tentative quelques kilomètres plus tôt. Le Thurgovien a notamment pris tous les risques sur la descente technique de Granges. Mais le spécialiste du chrono, vainqueur d’une étape sur le Tour de Suisse l’an passé à Gstaad, a été rattrapé à moins de 15 km du but malgré un dernier baroud d’honneur autour de la cité soleuroise. 

Jeudi, la boucle nationale emmènera les coureurs de Granges à Brunnen, au bord du lac des Quatre-Cantons après 190.8 km d’effort. La 4e étape proposera deux côtes, dont celle de Kappelen en début de parcours (3,5 km à 5,5%) et celle de deuxième catégorie située à Sattel (3 km à 8,5 %), à 15 kilomètres de l’arrivée. L’étape la plus “facile” de ce Tour de Suisse 2022 devrait se jouer entre les sprinteurs qui auront réussi à passer la dernière difficulté du jour avec la tête de course.

Votre opinion