Publié

IndustriePétition en ligne pour les ouvriers de Tornos

Unia a lancé une pétition en ligne afin de soutenir les ouvriers de Tornos après l'annonce de 225 licenciements la semaine dernière. Le syndicat demande de soutenir ce secteur, «qui pèse trois fois plus» que les banques.

Tornos à Moutier.

Tornos à Moutier.

Keystone

Le syndicat Unia a lancé une pétition en ligne, sur son site internet, afin de soutenir les ouvriers de Tornos après l'annonce de 225 licenciements la semaine dernière. Unia réclame une vraie politique industrielle et demande de soutenir ce secteur, "qui pèse trois fois plus" que les banques, sous peine de le voir disparaître.

Unia, dans un communiqué diffusé jeudi, condamne le fait que le secteur industriel, malgré son importance capitale dans l'économie suisse, ne reçoive aucun soutien et que "les autorités politiques assistent sans bouger à sa destruction". Le syndicat exige "une politique industrielle forte qui soutient les emplois productifs".

Unia revendiquela tenue d'assises régionales de l'industrie afin de réunir les acteurs politiques, économiques et syndicaux à la même table. Lundi prochain, Unia Transjurane organise un rassemblement à Moutier. Sur le plan national, Unia appelle à une manifestation pour l'industrie à Berne le 22 septembre.

Le fabricant de machines-outils prévôtois a annoncé vendredi dernier la suppression de 225 emplois à Moutier et La Chaux-de-Fonds, soit près d'un tiers des effectifs. Cette restructuration est nécessaire si Tornos veut sortir des chiffres rouges. L'entreprise a été durement frappée par la crise de la dette en Europe et la force du franc. Les cantons de Berne et du Jura parlent de "coup dur".

(Sipa)

Votre opinion