Podcast: «Petkovic n'est plus un rassembleur»

Publié

Podcast«Petkovic n'est plus un rassembleur»

Tous les lundis aux alentours de 17h, asseyez-vous autour de la table de «C'te équipe» pour débattre de l'actualité sportive.

par
Sport-Center

Dans ce septième épisode de «C'te équipe», la bande des sports composée de Julien Pralong, Robin Carrel et Florian Müller, réunie autour de Mathieu Aeschmann, vous propose de débattre de trois points chauds de l'actualité footballistique. C'est votre rendez-vous radiophonique, tous les lundis aux alentours de 17h.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Spotify ou directement sur SoundCloud. Retrouvez-nous également sur Facebook, Twitter et Instagram.

Le sommaire:

1. (dès 1'52) Football - Equipe de Suisse, retour sur le Danemark.

Face au Danemark samedi, c'était plutôt bien parti avant que toute l'équipe prenne l'eau, non? La première heure de jeu ne laissait-elle pas présager meilleure issue? Ne serait-ce pas là la «signature» de l'équipe de Suisse? Est-ce un problème de créativité ou d'efficacité? Qui sont les hommes qui vous ont particulièrement déçus/surpris? On pensait que cette défense à trois était une assurance tous risques, se serait-on trompé? Quelle cohésion (reste de cohésion) dans l'équipe? Fabian Schär et Stephan Lichtsteiner a l'interview avaient l'air d'avoir envie de fesser Nico Elvedi devant les caméras… Et les reproches aux attaquants qui ne marquent pas n'étaient même plus voilées.

2. (dès 16'10) Football - Equipe de Suisse, le cas Vladimir Petkovic.

Après ce match, Vladimir Petkovic est-il encore l'homme de la situation selon vous? Le rajeunissement de l'effectif, souhaité par tous, a eu lieu, mais n'a-t-on pas perdu un truc au passage? Genre l'envie d'avoir envie? Son bilan peut-il encore le sauver face à une personnalité qui divise de plus en plus? Est-ce que le «Mister» est encore suivi par son groupe?

3. (dès 34'34) Football - Equipe de Suisse, avant l'Irlande.

Est-ce que à force d'accumuler les désillusions, la Suisse peut tomber dans une spirale négative? Quels sont les hommes qui peuvent faire la différence face à l'Irlande? On veut des noms! Si on devait au final passer par un barrage, dans un groupe qui était largement à notre portée, ne serait-ce pas un terrible aveu d'échec? Réclamer un stade plein à Genève mardi soir, de manière limite culpabilisante pour la Romandie, après les performances récentes, ce n'est pas un poil gonflé?

4. (dès 46'37) Les pronostics de «C'te équipe».

Les journalistes se mouillent pour vous aider à miser sur les bons résultats... En espérant être moins mauvais que la semaine précédente.

Ton opinion