Football: Petkovic reste muet sur les changements
Publié

FootballPetkovic reste muet sur les changements

L’équipe de Suisse se déplace en Hongrie vendredi. Trois de ses joueurs sont forfaits pour la rencontre.

Johan Djourou et Granit Xhaka ne pourront pas jouer.

Johan Djourou et Granit Xhaka ne pourront pas jouer.

Manuel Lopez, Keystone

Fidèle à ses habitudes, Vladimir Petkovic n'a encore dévoilé aucune carte. A trois jours de la rencontre de Budapest face à la Hongrie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde, le sélectionneur a pris un malin plaisir à entretenir le mystère.

Après un entraînement matinal à Rapperswil où l'accent a été mis sur les balles arrêtées, Vladimir Petkovic a organisé en fin d'après-midi à Freienbach des oppositions pour la première fois de la semaine, en s'attachant à bien mélanger les paires pour que les éventuels «espions» magyars nagent encore dans le flou.

François Moubandje n'a pas participé jusqu'au bout à ces oppositions. Le latéral gauche de Toulouse a préféré ne prendre aucun risque après avoir ressenti une gêne aux adducteurs. Il doit se soumettre à des examens.

Trois changements

On le sait, Vladimir Petkovic devra opérer trois changements par rapport au onze victorieux contre le Portugal. Il doit trouver un défenseur central pour compenser l'absence de Johan Djourou ainsi qu'un demi défensif pour remplacer Granit Xhaka suspendu, et doit également intégrer Xherdan Shaqiri de retour de blessure.

La tendance voudrait qu'il aligne Timm Klose dans l'axe de sa défense aux côtés de Fabian Schär et qu'il replace Blerim Dzemaili à la hauteur de Valon Behrami afin de «libérer» une place pour Shaqiri dans la ligne des trois demis offensifs.

Andorre

Avec deux matches en l'espace de trois jours seulement - la Suisse affrontera Andorre lundi -, Vladimir Petkovic pourrait donner du temps de jeu à un élément comme Denis Zakaria. Rappelé en équipe A après les forfaits de Fabian Frei et de Luca Zuffi, le Genevois pourrait, pourquoi pas, être de la fête en Andorre.

On voit mal, en effet, Behrami enchaîner deux rencontres en septante-deux heures. D'autant plus que le match en Andorre se déroulera sur une pelouse artificielle. Freiné cet été par une blessure à une cheville, Zakaria a retrouvé depuis quelques semaines le niveau qui lui avait permis de gagner sa place dans la liste des vingt-trois sélectionnés pour l'Euro.

(si)

Votre opinion