Actualisé

Interview exclusivePhil Collins: «Je suis fier de ce que j’ai fait»

Le chanteur sort le coffret «Take a Look at Me Now», qui réunit ses albums solos augmentés de live et de démos. Il parle de sa carrière, de sa famille et de la Suisse.

par
Karine Vouillamoz
1 / 6
«Mes enfants aimeraient que j'écrive de nouvelles chansons, que je fasse des concerts. Ils aimeraient voir de quoi leur père est capable.»

«Mes enfants aimeraient que j'écrive de nouvelles chansons, que je fasse des concerts. Ils aimeraient voir de quoi leur père est capable.»

Patrick Balls & Martin Griffin
«Je suis de nouveau avec ma troisième femme. Je n'en ai pas vraiment parlé. Nous sommes ensemble depuis un moment mais personne ne l'a remarqué», a déclaré Phil Collins dans une interview à un magazine américain. Huit ans après son coûteux divorce, le musicien anglais a donc retrouvé les bras de sa dulcinée. Aussitôt, la presse people s'est emparée de l'affaire jusqu'à ce qu'Orianne Collins confirme leurs retrouvailles dans les colonnes du «Matin». En réalité, disait Phil Collins, les deux amoureux auraient renoué il y a à peine un mois et vivent avec leurs garçons dans la maison de Miami que le musicien a achetée il y a six mois. Les problèmes de santé – l'un comme l'autre s'aident de béquilles pour marcher – les ont-ils rapprochés? Phil Collins a été opéré du dos en urgence en octobre dernier alors que son ex-femme, paralysée à la suite d'une opération, a à peine recouvré l'usage de ses jambes. «Nous avons reconnu que rompre était une énorme bêtise», soulignait-il. Orianne a annoncé un concert de Phil le 3 juin prochain à Lausanne, dans le cadre de la Fondation Little Dreams qu'ils ont créée en 2000. Comme si elle le poussait à reprendre très vite une activité qui ne lui tient vraisemblablement plus tellement à cœur…

«Je suis de nouveau avec ma troisième femme. Je n'en ai pas vraiment parlé. Nous sommes ensemble depuis un moment mais personne ne l'a remarqué», a déclaré Phil Collins dans une interview à un magazine américain. Huit ans après son coûteux divorce, le musicien anglais a donc retrouvé les bras de sa dulcinée. Aussitôt, la presse people s'est emparée de l'affaire jusqu'à ce qu'Orianne Collins confirme leurs retrouvailles dans les colonnes du «Matin». En réalité, disait Phil Collins, les deux amoureux auraient renoué il y a à peine un mois et vivent avec leurs garçons dans la maison de Miami que le musicien a achetée il y a six mois. Les problèmes de santé – l'un comme l'autre s'aident de béquilles pour marcher – les ont-ils rapprochés? Phil Collins a été opéré du dos en urgence en octobre dernier alors que son ex-femme, paralysée à la suite d'une opération, a à peine recouvré l'usage de ses jambes. «Nous avons reconnu que rompre était une énorme bêtise», soulignait-il. Orianne a annoncé un concert de Phil le 3 juin prochain à Lausanne, dans le cadre de la Fondation Little Dreams qu'ils ont créée en 2000. Comme si elle le poussait à reprendre très vite une activité qui ne lui tient vraisemblablement plus tellement à cœur…

Larry Marano/Getty Images
Après audition, Genesis recrute Phil Collins à la batterie. Le groupe est composé de Peter Gabriel, génial parolier et chanteur, Mike Rutherford est à la basse, Tony Banks au piano et Steve Hackett à la guitare. Genesis pose les jalons d'un rock progressif qui fera des adeptes dans le monde entier. En 1975, en pleine tournée qui suit la sortie «The Lamb Lies Down on Broadway», Gabriel annonce son départ. A défaut de trouver un chanteur valable, Phil Collins prend sa place au micro. Le groupe connaît ses plus gros succès jusqu'à son départ en 1992.

Après audition, Genesis recrute Phil Collins à la batterie. Le groupe est composé de Peter Gabriel, génial parolier et chanteur, Mike Rutherford est à la basse, Tony Banks au piano et Steve Hackett à la guitare. Genesis pose les jalons d'un rock progressif qui fera des adeptes dans le monde entier. En 1975, en pleine tournée qui suit la sortie «The Lamb Lies Down on Broadway», Gabriel annonce son départ. A défaut de trouver un chanteur valable, Phil Collins prend sa place au micro. Le groupe connaît ses plus gros succès jusqu'à son départ en 1992.

Jorgen Angel/Redferns/Getty Images

A 65 ans, Phil Collins affirme n’être pas à l’aise quand on le qualifie de rock star. «Parfois, je me dis que j’ai lu tellement de choses où on me maltraite, où on me qualifie de «pop star à l’apparence peu probable» que j’ai fini par y croire», dit-il.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!