Philippe Manoeuvre raconte comment il a arrêté la cocaïne
Publié

ConfidencesPhilippe Manœuvre raconte comment il a arrêté la cocaïne

Le journaliste peut remercier son ex, Virginie Despentes. Les deux ont décidé de s’aider pour s’affranchir de la drogue.

par
Lematin.ch
Philippe Manœuvre était ce jeudi 2 décembre sur le plateau de «Touche pas à mon poste»

Philippe Manœuvre était ce jeudi 2 décembre sur le plateau de «Touche pas à mon poste»

Capture d’écran C8

Dans son autobiographie «Flashback acide», Philippe Manœuvre revient sur les moments forts de sa carrière, mais aussi de sa vie privée. Sans tabou, le journaliste évoque notamment son addiction passée à la drogue et plus précisément à la cocaïne, qu’il qualifie dans son livre de «grande découverte» et de «super carburant pour l’homme moderne». Une période difficile sur laquelle il a accepté de revenir sur le plateau de «Touche pas à mon poste», ce jeudi 2 décembre. «Au début, on en prend, on bombe le torse, on devient Superman. Il n’y a plus de limites. Ce sont des grandes fêtes formidables, on est plein de copains de la télé puis, cinq ans plus tard, la fête est finie. On se retrouve tout seul avec un dealer chez soi et on se dit: «Je suis devenu un toxico», a-t-il raconté.

Son sevrage a entraîné une autre addiction

Philippe Manœuvre a décidé d’arrêter la drogue au moment où il partageait sa vie avec l’écrivaine Virginie Despentes. «On s’est dit: «On va se désintoxiquer, on va tout arrêter.» Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’un couple qui essaye de se désintoxiquer, c’est râpé. Il y en a toujours un qui rentre le soir en disant: «Chéri, j’ai rencontré machin, on va faire un petit accroc au contrat.» Et boum, ça repart!» a-t-il expliqué, avant de révéler que son sevrage de la cocaïne a entraîné une autre addiction. «On s’est désintoxiqué de la drogue et de l’alcool. J’avais un gros problème d’alcool parce qu’à force de prendre des substances, on arrondit avec le whisky.»

Après une véritable descente aux enfers en raison du manque, Philippe Manœuvre est finalement parvenu à se libérer de son addiction. «Arrêter, ça a été fabuleux, formidable», a-t-il confié, avant de remercier son ex-compagne. «Merci Virginie, on s’est bien aidés l’un et l’autre, on a tenu», a conclu l’ancien juré de «Nouvelle Star».

Votre opinion