Carnet noir - Photographe de Lou Reed, Bowie, Queen et Jagger, Mick Rock quitte la scène
Publié

Carnet noirPhotographe de Lou Reed, Bowie, Queen et Jagger, Mick Rock quitte la scène

Le Britannique, connu pour avoir immortalisé les légendes de la scène rock depuis les années 1970, s’est éteint à 73 ans, annonce son compte Twitter.

Pendant près de deux ans, Mick Rock a été le photographe officiel de David Bowie, pour qui il a réalisé les pochettes de disques, les affiches ou encore les vidéos de «Live on Mars» et «Space Oddity».

Pendant près de deux ans, Mick Rock a été le photographe officiel de David Bowie, pour qui il a réalisé les pochettes de disques, les affiches ou encore les vidéos de «Live on Mars» et «Space Oddity».

Getty Images via AFP

Le photographe britannique Mick Rock, connu pour avoir immortalisé nombre de légendes de la musique et suivi David Bowie au début des années 1970, est décédé à l’âge de 73 ans, annonce son compte Twitter. Les circonstances de sa mort n’ont pas été précisées.

«C’est avec le cœur lourd que nous annonçons que notre bien-aimé renégat psychédélique Mick Rock a fait le voyage jungien vers l’autre côté», indique cette déclaration, en référence au psychanalyste Carl Jung.

«Ceux qui ont eu le plaisir de vivre dans son orbite savent que Mick était bien plus que «l’homme qui a photographié les années 70», son surnom, poursuit le texte. «C’était un poète de la photographie, une véritable force de la nature qui passait ses journées à faire exactement ce qu’il aimait, toujours à sa façon délicieusement outrageuse.»

Légende vivante de la photo

Photographe emblématique de la scène rock, Mick Rock, auteur de célèbres portraits de Lou Reed, Iggy Pop, les Sex Pistols ou Blondie, s’est fait connaître au début des années 70 avec les tout premiers portraits de David Bowie. Pendant près de deux ans, il a été le photographe officiel du chanteur et compositeur britannique, pour qui il a réalisé les pochettes de disques, les affiches ou encore les vidéos de «Live on Mars» et «Space Oddity».

Mick Rock s’est fait aussi le chroniqueur de l’existence du flamboyant et décadent Ziggy Stardust, alter ego «glam» de David Bowie entre 1972 et 1973, qui a croisé la route de Lou Reed, Iggy Pop, Roxy Music ou Marianne Faithfull.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires