Publié

AutoPikes Peak: 4 pilotes français et 4 constructeurs japonais au départ

Quatre pilotes français, Sébastien Loeb en tête, et quatre constructeurs japonais, Toyota, Nissan, Honda et Mitsubishi, participeront le 30 juin dans le Colorado à la 91e édition de la fameuse course de côte de Pikes Peak, a-t-on appris cette semaine dans la presse automobile.

La participation de Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, était connue depuis le mois de mars, dans une Peugeot 208 Turbo 16 surpuissante qu'il a essayée cette semaine sur les pentes du Mont Ventoux (Vaucluse), tout comme le retour de Toyota avec une évolution de son prototype électrique déjà vu l'an dernier sur les pentes du sommet américain (6e du classement général). Depuis, d'autres concurrents sont venus s'ajouter à la liste: Jean-Philippe Dayraut, quadruple vainqueur du Trophée Andros de courses sur glace, pilotera une Mini Countryman à moteur Nissan de 900 CV, Romain Dumas, pilote Porsche en endurance, engagera avec sa propre équipe un châssis Norma équipé d'un moteur de 300 CV, et Simon Pagenaud, pilote d'Indycar, devrait être au volant d'une Honda. Dayraut était parti pour gagner en 2011 mais avait été victime d'un problème mécanique dans les derniers virages, et Dumas avait terminé 2e l'an dernier, à 17/1000e de seconde du vainqueur, dans sa Porsche Carrera de rallye. Pagenaud découvrira Pikes Peak, comme Loeb. Mitsubishi sera aussi de la partie, a annoncé jeudi la marque japonaise, avec deux évolutions de sa i-MiEV qui avait terminé 2e l'an dernier dans la catégorie Véhicules Électriques, derrière la Toyota. Les pilotes seront le Japonais Hiroshi Masuoka et le cascadeur américain Greg Tracy, six fois vainqueur de Pikes Peak en moto. Le parcours de la "course vers les nuages", jusqu'à une arrivée à 4.300 m d'altitude, est désormais totalement asphalté, avec 156 virages sur 19,98 kilomètres. Elle a été créée en 1916, soit cinq ans après les 500 Miles d'Indianapolis, la plus ancienne course automobile américaine. dlo/alh

(AFP)

Votre opinion