Hockey sur glace: «Pius Suter a eu une attitude exemplaire aux GCK Lions»
Publié

Hockey sur glace«Pius Suter a eu une attitude exemplaire aux GCK Lions»

Auteur d’un hat-trick dimanche avec Chicago en NHL, l’attaquant suisse avait entamé la saison 2020-2021 en Swiss League. Entraîneur des Lionceaux, Michael Liniger raconte ces moments particuliers.

par
Emmanuel Favre
Pius Suter est passé de la Swiss League à la NHL en quelques semaines.

Pius Suter est passé de la Swiss League à la NHL en quelques semaines.

AFP

Dimanche dernier, Pius Suter (24 ans) a marqué l’Histoire plus que centenaire de la NHL. Le joueur de centre zurichois a concocté un hat-trick contre les Detroit Red Wings (6-2) à l’occasion de sa sixième titularisation dans la ligue la plus compétitive de la planète.

Depuis 1990, avant lui, seuls neuf joueurs avaient inscrit leurs trois premiers buts dans la même partie.

En signant ses trois premiers buts dans le même match de NHL, Pius Suter a rejoint un autre ancien joueur des ZSC Lions dans un cercle fermé: Auston Matthews.

En signant ses trois premiers buts dans le même match de NHL, Pius Suter a rejoint un autre ancien joueur des ZSC Lions dans un cercle fermé: Auston Matthews.

Capture Twitter (@PR_NHL)

La dernière individualité à avoir accompli cet exploit avec le maillot de la franchise de l’Illinois s’appelait Bill Kendall. Cela s’était passé le 17 décembre 1933.

Le destin de l’international suisse est d’autant plus formidable que le No 24 des Blackhawks avait amorcé la saison 2020-2021 avec les GCK Lions.

Plus de buts en NHL qu’avec les GCK Lions

Il avait disputé six duels de Swiss League en rendant une carte de cinq points, dont deux buts. «Il a été plus efficace en NHL que chez nous, se marre Michael Liniger, l’entraîneur en chef du club école des ZSC Lions, rencontré mardi à Graben avant le match remporté contre le HC Sierre (1-2 ap). En fait, comme il y avait beaucoup d’incertitudes sur la date de la reprise du championnat de NHL à la fin de l’été, les ZSC Lions n’étaient pas enclins à composer avec un joueur sur le court terme. C’est la raison pour laquelle Pius s’était retrouvé chez nous.»

Michael Liniger.

Michael Liniger.

Freshfocus

‹‹Il venait quasi tous les jours dans mon bureau pour me demander des conseils››

Michael Liniger, entraîneur des GCK Lions

Avant de s’envoler pour les Etats-Unis pour prendre part au camp d’entraînement de l’escouade pilotée par Jeremy Colliton, il avait cependant patiné à six reprises avec les ZSC Lions en National League (deux buts, trois assists). «Chez nous, Pius a eu une attitude exemplaire, se remémore Michael Liniger. Il avait une telle soif d’apprendre et de corriger ses erreurs qu’il venait quasi tous les jours dans mon bureau pour me demander des conseils. Pour moi, c’était parfois à la fois embarrassant et une magnifique preuve de confiance: l’un des gars les plus talentueux que j’ai entraîné avait besoin d’être challengé.»

‹‹Il n’a jamais revendiqué de statut particulier et s’est aisément intégré à la vie du groupe››

Michael Liniger, entraîneur des GCK Lions

Liniger a aussi apprécié l’éthique de travail et l’attitude du vice-champion du monde 2018, pour qui l’arrogance semble être une notion inconnue. «Il n’a jamais revendiqué de statut particulier et s’est aisément intégré à la vie du groupe.» Le coach ajoute: «Il a agi comme une locomotive grâce à son travail. Nos jeunes ont embarqué dans son sillage, ont eu du fun à faire du rab après la fin des séances d’entraînement et ont énormément appris en le côtoyant durant quelques semaines.»

Liniger admet cependant qu’il a profité de l’aubaine Suter pour utiliser son joyau un peu plus qu’escompté lorsque le score était serré. «Disons qu’il a eu pas mal de glace en avantage numérique. Mais je ne pense pas qu’il ait dépassé les vingt minutes de temps de jeu dans une rencontre.»

Votre opinion