Vaud: Plainte contre la police vaudoise et son porte-parole

Publié

VaudPlainte contre la police vaudoise et son porte-parole

L'homme, faussement pris pour un suspect et arrêté par la police cantonale vaudoise, a déposé plainte mercredi. La police ne fait pas de commentaire.

Djavit Djaviti a déposé plainte.

Djavit Djaviti a déposé plainte.

Jean-Guy Python

Il poursuit la police pour abus d'autorité et son porte-parole, notamment, pour diffamation.

La plainte compte deux volets, explique Fabien Mingard, l'avocat de la victime, en confirmant des informations de la presse en ligne. Le premier vise la police pour abus d'autorité et lésions corporelles simples, le second concerne le porte-parole de la police Jean-Christophe Sauterel pour diffamation et violation du secret de fonction.

L'affaire remonte au début juillet. Le détachement spécial de la police, le DARD, avait arrêté à Chavannes-près-Renens un homme de manière musclée. Il l'avait emmené à la Blécherette avant de reconnaître qu'il s'était trompé d'individu et de présenter ses excuses.

Interrogé par la presse, le porte-parole de la police avait par la suite commenté cette affaire. Il avait donné également quelques informations sur le passé judiciaire de l'individu.

Pour Me Mingard, il est incompréhensible que la police ait fait passer une fouille complète à son client alors qu'il n'était pas le suspect recherché. La police n'avait pas non plus à le garder jusqu'à 15h30 à la Blécherette.

Tout aussi inadmissible aux yeux de l'avocat est le comportement du porte-parole. «Rien ne justifie» ces déclarations sur le passé de cet homme.

«Il n'y avait aucun intérêt public» à dévoiler ces informations sur une personne que l'on vient d'arrêter à tort, affirme Fabien Mingard. Questionnée par l'ats, la police vaudoise s'est refusée à tout commentaire sur cette affaire.

(ats)

Ton opinion