Actualisé

Hong KongPlainte contre UBS et deux autres établissements

La commission des opérations de Bourse de Hong Kong fait état, dans sa plainte, de faits remontant à 2009 et 2010.

La banque n'en est pas à sa première plainte. (Photo d'illustration)

La banque n'en est pas à sa première plainte. (Photo d'illustration)

Keystone

L'autorité de régulation des marchés hongkongais a déposé plainte contre les banques UBS, Standard Chartered ainsi que contre le groupe de conseil KPMG sur la régularité d'une introduction en Bourse effectuée en 2009.

La commission des opérations de Bourse de Hong Kong (SFC) fait état dans sa plainte déposée lundi de «manquements boursiers» relatifs aux communiqués financiers publiés en 2009 et 2010 par China Forestry Holdings, qui était entré en Bourse en 2009.

Standard Chartered, établissement britannique basé à Londres mais très tourné vers l'Asie, avait averti en novembre de potentielles «conséquences financières» en raison d'une enquête lancée à Hong Kong sur son rôle dans cette introduction en Bourse.

Cette affaire n'est pas le premier ennui judiciaire pour la banque, qui avait en 2012 versé 667 millions de dollars d'amende pour mettre fin à des poursuites liées au fait qu'elle avait violé des sanctions américaines en menant des opérations financières avec des pays comme l'Iran, la Birmanie, la Libye et le Soudan.

En octobre, UBS avait aussi averti d'un risque d'amende et de suspension d'habilitation à mener des entrées en Bourse à Hong Kong. La plainte de la SFC vise également China Forestry Holdings, son ancien président et son ancien directeur général.

La cotation de China Forestry Holdings est suspendue depuis 2011. Le groupe est en train d'être retiré de la Bourse. Hong Kong a été en 2016 la deuxième place au monde en termes d'introductions en Bourse.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!