Hockey sur glace - Play-off 2021: nos pronostics
Publié

Hockey sur glacePlay-off 2021: nos pronostics

Nos spécialistes hockey se penchent sur les affiches des quarts de finale, en particulier sur celles qui concernent les clubs romands.

Sport-Center

Ouvrez votre porte-monnaie et prenez une pièce. Pile c’est FR Gottéron, face c’est GE Servette. Entre Fribourgeois et Genevois, il y a peu d’écart. Les Aigles ont peut-être un peu plus de talent offensif s’ils sont en santé, mais FR Gottéron peut compter sur des individualités capables de faire la différence à tout moment en supériorité numérique. Le duel des gardiens s’annonce également palpitant entre l’expérimenté Reto Berra et le néophyte à ce poste Gauthier Descloux. Ici, la pièce est tombée sur face. Et chez vous?

A chaque fois qu'ils se sont affrontés en play-off, en 2008, 2010 ou 2016, l'issue a toujours été identique. Trois qualifications pour les Aigles, dont une première finale, puis une deuxième deux ans plus tard. Les Dragons semblent nourrir des complexes face à des Genevois qui se sont également imposés quatre fois sur six cette saison. Sur la longueur, la classe de Gauthier Descloux et de Linus Omark va faire la différence.

Reto Berra face à Gauthier Descloux. Si le gardien de GE Servette a brillé en saison régulière, celui de FR Gottéron, plus expérimenté, part avec une longueur d’avance en play-off. Pas de favori dans ce derby romand: les deux formations se valent, notamment au niveau des renforts étrangers. GE Servette dispose des meilleures individualités helvétiques, mais FR Gottéron possède le meilleur gardien.

Un résultat sec sur le papier. Mais qui correspond aussi à un historique entre les deux équipes favorable aux Genevois. Lorsque les matchs se jouent plus que jamais sur des petits détails, le poids du passé, ou du passif, peut faire basculer la balance. Les deux gardiens sont au sommet de la Ligue. Les légions étrangères se valent. Ce sont peut-être les joueurs suisses qui feront la différence. En ce sens, les retours de Rod et Richard devront être actés pour que GE Servette s’impose dans cette série. Sinon, le cour de l'histoire pourrait s'inverser.

Un duel très équilibré, durant lequel les situations spéciales et les gardiens seront déterminants. Si le GSHC possède avec Gauthier Descloux le «meilleur gardien de la saison régulière» selon ses pairs, celui-ci n’a que très peu expérimenté les play-off jusqu’ici (4 matches en 2016-17). En face, Reto Berra (76 départs en NHL notamment) jouit d’une toute autre expérience, qui au bout du compte pourrait faire pencher la balance du côté des Dragons.

La différence se fait souvent sur deux facteurs clés en play-off: entre les poteaux et en situations spéciales. Si le premier point devrait tourner à l’avantage des Lausannois, le second semble promis aux Zurichois. Alors où trouver un moyen de départager les deux équipes? Le LHC peut s’appuyer sur la meilleure défense de la Ligue. Et comme il paraît que la défense permet de faire gagner des championnats, elle peut déjà commencer par faire gagner un quart de finale, non? Et si, cette fois, le septième match d’une série des Lions tournait à l’avantage des Vaudois?

Depuis Noël, les Zurichois, qui carburaient avec une moyenne de 2,11 points par match après dix huit parties, sont en chute libre. Avec un Garrett Roe longtemps blessé, un coup de mou de Denis Hollenstein ainsi qu'une baisse de forme de Lukas Flüeler, Sven Andrighetto et ses copains de la Limmat n'abordent pas cette série dans la peau des favoris. Au contraire des Lions de Malley qui restent sur deux succès face au «Z». Denis Malgin aura à cœur de briller contre son ancien club.

Les Zurichois vont-ils exploiter tout leur potentiel sur la route du titre? Pour passer l’obstacle du premier tour, le LHC devra hausser le ton sur le plan physique. L’équipe de Craig McTavish a démontré durant la saison régulière - précisément contre le ZSC et Zoug - qu’elle est particulièrement efficace dans un registre plus rugueux. Le puck est dans le camp du LHC, mais le ZSC est un routinier des play-off.

On aurait pu penser que Zurich survolerait cette saison qui a sonné creux. Les Lions sont habitués à jouer dans un Hallenstadion silencieux. A contrario, le LHC a démontré qu’il était capable de produire du jeu (avec le génial Malgin notamment) et des émotions même sans l’appui de ces fans légendaires et passionnés. Avantage, donc, à l’armada de Svoboda qui possède deux gardiens No1 là ou Zurich en a à peine un.

A l’image de la série opposant Fribourg à Genève, le quart de finale mettant aux prises le LHC et Zurich pourrait se jouer sur des détails. Les situations spéciales parlent en faveur du Z, là où Lausanne a peiné toute la saison en power play. Mais l’organisation défensive et les gardiens parlent pour la bande de Craig MacTavish, qui peut compter sur un solide duo, emmené par l’expérimenté Tobias Stephan. En face, Ludovic Waeber découvrira les play-off. Comment se comportera-t-il sous haute pression?

Le programme

National League. Quarts de finale (au meilleur des 7 matches).

Acte I. Mardi, 20 h.

Zoug (1) – Berne (8)

Situation dans la série: 0-0

Lugano (2) – Rapperswil (7)

Situation dans la série: 0-0

FR Gottéron (3) – GE Servette (6)

Situation dans la série: 0-0

Lausanne (4) – Zurich Lions (5)

Situation dans la série: 0-0

Les autres dates: 15 avril, 17 avril, 19 avril, 21 avril (éventuel), 23 avril (éventuel) et 25 avril (éventuel).

(Sport-Center)

Votre opinion