Publié

RecherchePlus de 20 millions récoltés en 2013 contre le cancer

La recherche sur le cancer en Suisse a pu compter à nouveau sur plus de 20 millions de francs en 2013 en Suisse.

Près de 16'000 personnes meurent chaque année en Suisse du cancer.

Près de 16'000 personnes meurent chaque année en Suisse du cancer.

Archives/photo d'illustration, AFP

Chaque année, environ 37'000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués.

Le bilan des fonds récoltés pour la recherche apparaît dans le rapport annuel rendu public ce mercredi 12 novembre par la Ligue suisse contre le cancer, qui fait le point sur les travaux en cours, tout en rappelant que près de 16'000 malades meurent encore du cancer chaque année en Suisse.

Chaque année, environ 37'000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués et plus de la moitié des personnes touchées sont aujourd'hui soignées avec succès, apprend-on dans le rapport 2013. Mais près de 16'000 malades meurent encore du cancer chaque année et pour certains types de cancer, notamment celui du pancréas ou les tumeurs au cerveau, les chances de succès du traitement sont faibles.

Il est donc urgent d«accomplir de nouveaux progrès dans la lutte contre le cancer. Non seulement pour améliorer les chances de survie et la qualité de vie des personnes touchées, mais aussi pour dépister le cancer le plus tôt possible et pour l'empêcher de se déclarer.

En détail

De nombreuses informations liées aux malades, à la maladie et surtout à la recherche figurent dans le rapport disponible en français, en allemand et en anglais gratuitement en version imprimée ou électronique sur le site de la Ligue contre le cancer. La septième édition de «La recherche sur le cancer en Suisse» présente en détail les résultats des travaux de recherche menés à leur terme en 2013, ainsi que les objectifs des projets approuvés pendant cette période.

Faits, chiffres et analyses expliquent comment les dons sont investis concrètement dans la promotion de la recherche sur le cancer, précise la Ligue suisse. La stratégie retenue permettant d'encourager une recherche de très haut niveau qui soit également orientée vers le patient est également détaillée.

Des articles de fond rédigés par des experts éclairent certains sujets du monde de la recherche suisse sur le cancer. Cela va du développement de la chirurgie tumorale à l'importance croissante du groupe des survivants au cancer.

En hausse

Les 20,4 millions investis en 2013 dépassent légèrement les résultats des deux années précédentes, à 20,2 millions en 2012 et 19,7 millions un an plus tôt. Un peu plus des deux tiers du montant provenaient de la Recherche Suisse contre le cancer, 17% de la Ligue suisse contre le cancer et 15% des ligues régionales et cantonales.

Cette somme a permis d«encourager 116 projets de recherche couvrant l«éventail complet de la recherche oncologique. Dix bourses, six organismes suisses de recherche et 42 congrès scientifiques, ateliers et organisations internationales en ont également profité.

(ats)

Votre opinion