19.07.2016 à 19:41

LibyePlus de 2500 personnes secourues en Méditerranée

Plusieurs navires dont trois de la marine italienne ont participé aux opérations de secours, mardi.

1 / 150
Le pic de la crise des réfugiés en Europe est «est derrière nous», estime l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). (29 juin 2017)

Le pic de la crise des réfugiés en Europe est «est derrière nous», estime l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). (29 juin 2017)

Keystone
L'Italie ne sait plus comment faire face à l'afflux de migrants venant des côtes africaines et appelle l'aide de l'UE. Les autorités italiennes ont même évoqué la possibilité de fermer leurs ports aux navires de sauvetage pour faire pression sur les partenaires européens de Rome, (28 juin 2017)

L'Italie ne sait plus comment faire face à l'afflux de migrants venant des côtes africaines et appelle l'aide de l'UE. Les autorités italiennes ont même évoqué la possibilité de fermer leurs ports aux navires de sauvetage pour faire pression sur les partenaires européens de Rome, (28 juin 2017)

archive/photo d'illustration, AFP
Plus de 3300 migrants ont été secourus dimanche en Méditerranée au cours de 31 opérations distinctes. (Lundi 26 juin 2017)

Plus de 3300 migrants ont été secourus dimanche en Méditerranée au cours de 31 opérations distinctes. (Lundi 26 juin 2017)

AFP

Plus de 2500 migrants embarqués sur des bateaux bondés ont été recueillis mardi au large des côtes libyennes. Un corps a été repêché, ont fait savoir les gardes-côtes italiens.

Trois navires de la marine italienne ont pris part à l'opération de sauvetage. Des bâtiments britanniques et espagnols de l'opération européenne «Sophia» ont eux aussi participé au sauvetage.

A la date de lundi, 79'861 migrants sont arrivés en Italie par la mer depuis le début de l'année, contre 83'119 durant la même période l'année dernière. Le nombre de migrants arrivant en Grèce à partir des côtes turques a, quant à lui, chuté de 95%, en raison d'un accord conclu entre Ankara et l'Union européenne pour endiguer l'afflux.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!